Site internet François de Laval 2008 Le fondateur - Fêtes de François de Laval
entête  

François de Laval, le fondateur

La grande oeuvre de Mgr de Laval 

La grande œuvre de Mgr de Laval est sans contredit le Séminaire de Québec. Dans l’esprit du fondateur, le besoin de former les aspirants au sacerdoce, à l’instar des séminaires nouvellement établis en France, dans la foulée du Concile de Trente. Mais le Séminaire de Québec était beaucoup plus que cela : c’était aussi et surtout une grande organisation qui regroupait tout le clergé séculier, et qui devait être comme l’âme de l’Église de la Nouvelle-France, une sorte de quartier général d’où rayonneraient les prêtres diocésains vers les missions françaises disséminées sur les bords du Saint-Laurent, pendant que les Jésuites assureraient les missions lointaines auprès des Amérindiens.

Dès son origine, cette communauté de prêtres, qui subsiste toujours - même si elle a délaissé le monopole pastoral que lui avait attribué son fondateur -, cette institution appelée à un vaste rayonnement était affiliée au Séminaire des Missions étrangères de Paris : vous pouvez voir la trace au haut du portail du Séminaire – l’inscription SME -, en biais avec le côté nord de la basilique.

En plus de desservir les paroisses créées par Mgr. de Laval, les prêtres du Séminaire dispensaient la formation complète des grands séminaristes, ainsi que la formation humaine et spirituelle des petits séminaristes, c’est-à-dire des adolescents qui donnaient des signes de vocation sacerdotale. Le Collège des Jésuites situé tout près, plus précisément sur l’emplacement actuel de l’Hotel-de-Ville, leur enseignait les humanités classiques.

(Extrait d’un article de Pastorale-Québec, 27 mai 1998, signé Maurice Couture s.v.)

 
Site internet François de Laval 2008