Le blogue du 350e du Séminaire de Québec


Jeudi 30 Octobre
6:30




REGARDEZ LA CONFÉRENCE DE PRESSE POUR LE LANCEMENT DES FÊTES DU
350e DU SÉMINAIRE SUR LIVESTREAM
par ECDQ.tv

Les Soeurs Dominicaines de la Trinité sont nées comme l'explique le Supérieur général du Séminaire de Québec , monsieur le chanoine Jacques Roberge, au Séminaire. Elles furent au tout début associées à la communauté du Séminaire et une fois devenues autonomes, elles gardèrent leur service au Séminaiire tout en se consacrant à d'autres oeuvres comme l'hôpital de l'Enfant-Jésus et le Pavillon Saint-Dominique à Québec ainsi que leurs missions au Philippines et au Pérou. Voici le texte de l'allocution prononcée lors de la visite des prêtres du Séminaire, le 10 septembre 2013, aux religieuses qui avaient oeuvré au Séminaire au cours de leur carrière. Bonne lecture!


Quelques-uns des prêtres du Séminaire avec le Supérieur général au cours de la signature du Livre d'or du 350e (Photo H. Giguère)
Quelques-uns des prêtres du Séminaire avec le Supérieur général au cours de la signature du Livre d'or du 350e (Photo H. Giguère)
Révérende Sœur prieure générale (Sœur Raymonde Dussault), Révérende Sœur prieure du couvent (Sœur Jeannine Nadeau), Merci d’ouvrir votre maison aujourd’hui aux prêtres du Séminaire et de leur permettre de venir vous exprimer leur reconnaissance à l’occasion de leur 350e anniversaire de fondation. Vous faites partie de l’histoire du Séminaire car vous nous avez accompagnés, soutenus, choyés, et même gâtés durant plus de cent ans.
Rédigé par Webmestre le Mercredi 18 Septembre 2013 à 14:56 | Commentaires (0)

Actualité

Monsieur le chanoine Jacques Roberge, supérieur général du Séminaire de Québec, dans le dernier numéro du SME-Info, le bulletin d'information du Séminaire, fait le point sur les fêtes du 350e. Voici son texte suivi du programme des prochains mois.


Spectacle LUMIÈRES d'Olivier Dufour en juillet 2013
Spectacle LUMIÈRES d'Olivier Dufour en juillet 2013
Vision, Audace, Engagement. Ces trois mots, retenus comme thème des Fêtes du 350e, résument bien le mode de présence du Séminaire de Québec à la vie du diocèse et même à toute la société québécoise depuis sa fondation par François de Laval en 1663. Plusieurs activités au programme de ces Fêtes nous ont permis de nous rappeler le génie et l’audace de notre fondateur et de tous ceux qui ont marché sur ses traces par la suite. L’abbé Gilles Routhier, doyen de la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l’Université Laval, nous l’a remémoré de façon exceptionnelle dans sa conférence intitulée : L’invention du Séminaire de Québec, un coup de génie de François de  Laval, une histoire à réinventer.

Un des grands moments de ces Fêtes, à mon avis, a été cette belle rencontre des représentants et représentantes des communautés fondatrices qui a débuté par une messe d’action de grâce présidée par Mgr l’Archevêque et s’est poursuivie par un repas fraternel au Séminaire. Les successeurs des bâtisseurs de l’Église canadienne, Augustines, Ursulines, Jésuites, prêtres du Séminaire étaient réunis autour du 24e successeur du premier évêque pour faire mémoire et aussi pour redire leur volonté de poursuivre la mission au service de l’Église et de la société québécoise.

Une opinion d'un lecteur du journal LE DEVOIR, monsieur Jean-Pierre Gendreau-Hétu (Gatineau), le 22 mai 2013 et parue dans l'édition papier du 24 mai 2013 Société / Éducation. " En ces temps où la question de l’enseignement de l’histoire soulève débats et passions, comment interpréter le fait que l’Université Laval ne commémore pas publiquement ses 350 ans ? se demande l'auteur. Et il continue: "On pourrait penser que les difficultés actuelles du monde universitaire québécois exigent précisément de prendre du recul. L’histoire nous offre une belle perspective qui nous permet de respirer par le nez. Cette année devrait aussi en être une de fête : les 350 ans de l’Université Laval sont un grand anniversaire. Doit-on voir dans cet oubli institutionnel un symptôme de déni de soi ou d’une grande « fatigue culturelle » des Québécois ?" Bonne lecture!


Le pavillon Camille-Roy du Séminaire de Québec construit en 1854 pour l'Université Laval où on trouvait la Salle des promotions et le Grand Salon de l'Université.
Le pavillon Camille-Roy du Séminaire de Québec construit en 1854 pour l'Université Laval où on trouvait la Salle des promotions et le Grand Salon de l'Université.

 Le site Web de l'Université Laval, a remarqué monsieur Jean-PIerre Gendreu-Hétu, reste désespérément muet au sujet de cet anniversaire historique. (Pendant ce temps, on apprend que leur Département d’histoire est occupé à devenir celui des « sciences historiques »…"  

Monsieur Gendreau-Hétu se demande pourquoi l'Université Laval n'a pas profité du 350e anniversaire de fondation du Séminaire de Québec qui a obtenu en 1852 une  charte royale de la reine Victoria où celle-ci donnait au Supérieur avec les directeurs du Séminaire de Québec le droit de «conférer des degrés» et «tous les droits, pouvoirs et privilèges d'Université» dans tous les domaines du savoir du temps et à utiliser pour ce faire le nom "Université Laval". Cette situation très particulière fait que l'Université Laval au point de départ et jusqu'en 1970 est tout simplement le Séminaire de Québec qui agit sous ce nom. L'historien Jean Hamelin le décrit très biend ans son Histoire de l'Université Laval lorsqu'écrit :

"Cette charte est un texte juridique qui établit les droits de propriété, les privilèges, les pouvoirs et l'organisation d'une personne morale, appelée coporation, qui, de ce fait, a la capacité d'une personne physique. Dans ce cas-ci, c'est une corporation déjà existante, le Séminaire de Québec, qui reçoit le droit de "conférer des Degrés" et "tous les droits, pouvoirs et privilèges d'université ". La charte ne crée pas une nouvelle corporation, mais étend les droits et privilèges d'une corporation existante. Elle spécifie que, dans l'administration des affaires du Séminaire, le supérieur et les directeurs seront appelés Sémimaire de Québec, mais Université Laval quand, réunis avec d'autres personnes, ils s'occuperont des affaires universitaire. Cettte personne morale peut exercer n'importe quelle activité et poser n'importe quel acte non prohibés par la loi, même si le document royal ne l'y autorise pas explicitement. C'est là un privigège inhérent à une charte royale, alors qu'une coporation qui doit son existence à une loi ne peut exercer que les activités prévues ou ne poser que les actes autorisés par cette loi. La charte stipule, cependant, que les règlements de l'Universtié ne pourront contrevenir aux prescriptitons de la charte, ni modifier les droits du Séminaire de Québec, ni tenir compte de l'appartenance religieuse des étudiants." Lire la suite des observations de Jean Hamelin.

Le site web de l'Université Laval présente bien cette réalité tout à fait unique lorsqu'on y écrit : " L'Université Laval a été la toute première université francophone à voir le jour en Amérique. En 1663, le premier évêque de la colonie, Mgr François de Montmorency-Laval, fonde à Québec le premier établissement d'enseignement de la Nouvelle-France: le Séminaire de Québec. Près de 200 ans plus tard, en 1852, cet établissement crée l'Université Laval, la source de tout l'enseignement supérieur de langue française au Québec, au Canada et en Amérique." Voir Origine et histoire de l'Université Laval. Voici le texte du début de la Charte royale de la reine Victoria de 1852 reconnaissant le Séminaire de Québec comme "Université Laval" :

 
On peut avec raison alors comme le fait monsieur Gendreau-Hétu argumenter à l'effet que l'Université Laval origine en 1663 au moment où naît le Séminaire de Québec comme institution pour la formation des clercs. Monsieur Gendreau-Hétu  fait très justement un parallête avec l'Université Harvard. Il écrit :"C’est en 1663 que le Séminaire de Québec, première désignation de l’institution, voyait le jour. Le rappel n’en vaut-il pas la chandelle ? Harvard ne se gêne pas pour afficher 1636 comme date de fondation. Ces deux institutions pionnières d’Amérique du Nord ont d’abord existé pour former le clergé, avant de devenir des universités en bonne et due forme plus tard dans leur histoire. Si l’Université Harvard revendique sans gêne l’origine cléricale du Harvard College, quel est donc le problème de Laval ? C’est d’autant plus étrange que l’université porte le nom même du créateur du Séminaire de Québec, Mgr François de Laval. Rappelons en outre que l’UdeM a d’abord été une succursale de l’Université Laval à Montréal. Nos deux plus grandes universités trouvent ainsi leur origine en 1663."

Pour lire la lettre au complet, cliquez ici



Jean-Pierre Gendreau-Hétu
 
Rédigé par Jean-Pierre Gendreau-Hétu le Vendredi 24 Mai 2013 à 14:57 | Commentaires (0)

Documents

Hé oui! La colonie de Maizerets va revivre l'espace d'une journée. Tous les anciens sont cordialement invités à cette fête populaire. Celle-ci est organisé par le Séminaire de Québec pour célébrer le 350e anniversaire de sa fondation. Elle s'adresse à tous ceux et celles qui sont intéressés de quelque façon. Vous êtes cordialement bienvenus pour cette fête inoubliable.


Le domaine de Maizerets au début du 20e siècle (Le Domaine Maizerets, Québec, 1923 Musée de la civilisation, fonds d'archives du Séminaire de Québec, Ph1996-0258)
Le domaine de Maizerets au début du 20e siècle (Le Domaine Maizerets, Québec, 1923 Musée de la civilisation, fonds d'archives du Séminaire de Québec, Ph1996-0258)
L'événement de la fête populaire à Maizerets est sur Facebook

L'inscription n'est pas obligatoire. Venez , vous êtes les bienvenus. Nous attendons des milliers de personnes...et du beau temps. Beaucoup d'activités gratuites, repas, rafraîchissementsetc . Amenez les enfants.

L'organisation de la fête populaire a été confiée par le comité organisateur des fêtes du 350e à la compagnie Aether spécialiste dans la gestion d'événements de ce genre.

"La réception populaire au domaine Maizerets, écrit Louis Bouchard, prêtre du Séminaire et président du comité organisateur [qui a fréquenté la colonie de Maizerets pendant toute sa jeunesse],  par son caractère familial, vise d'abord à remercier les gens de Québec qui, pendant des décennies, ont fréquenté ce camp de jour animé par le Séminaire.Les nombreux divertissements qui seront offerts gratuitement dans ce parc urbain historique promettent de laisser le souvenir impérissable d'une grande fête et ce, nous l'espérons, en votre compagnie !"

Ce lieu chargé dhistoire est aujourd'hui un oasis de verdure au coeur de Limoilou.  Afin de remercier la population pour son soutien indéfectible depuis la fondation du Séminaire, le comité chargé de la programmation a prévu cette fête gratuite et ouverte à la population au domaine Maizerets, son ancienne ferme de la Canardière.  Les jeux et la nourriture sur place vont appeler l'atmosphère estivale de ce centre de vacances qui, pendant plus de 50 ans, accueillit des jeunes de toute la région.
Rédigé par Webmestre le Mardi 16 Avril 2013 à 08:33 | Commentaires (0)

Programmation

Du 14 au 17 février

DÉMONSTRATION PUBLIQUE

Rares et précieux : Les archives et la Mémoire du monde avec Juliette Delrieu ou Peter Gagné, archivistes au Musée de la civilisation. Salon des visiteurs - De 10 h 10 à 16 h Présentation toutes les heures, nombre de places limité . Laissez-passer requis disponible sur réservation Accessible avec droit d'entrée au Musée de la civilisation.


Rares et précieux. Documents tirés des archives du Séminaire de Québec exposés à l'occasion du 350e anniversaire de sa fondation
Lettre signée de la main même de Louis XIV, « livre de raison », journal manuscrit relatant le Siège de Québec, livre de prières, antiques et himnes en langue hyroquoise, notes d’un cours de physique datant de 1751... Découvrez plusieurs de ces archives provenant du Fonds du Séminaire de Québec, 1623-1800, inscrit au prestigieux registre du Programme Mémoire du monde de l’UNESCO. Uniques, originaux et pour certains jamais exposés, ces trésors témoignent du rôle essentieljoué par le Séminaire de Québec, en cette année où l’institution célèbre son 350e anniversaire.
Rédigé par Hermann Giguère le Lundi 4 Février 2013 à 17:16 | Commentaires (0)

Actualité

Ce spectable utilisera toutes les possibilités offertes par les techniques de numérisation et d'éclairage d'aujourd'hui. Vous verrez ce qu'Olivier Dufour et son équipe peuvent faire. Ils nous promettent du jamais vu à Québec. Pour vous mettre l'eau à la bouche voici un résumé du scénario en cours de réalisation pour le spectacle sur l'histoire du Séminaire de Québec que l'Équipe d'Olivier Dufour présentera du 11 au 23 juillet 2013 dans la Cour du Vieux-Séminaire.


Cour du VIeux Séminaire de Québec avec l'orme célèbre au centre  Photo SME
Cour du VIeux Séminaire de Québec avec l'orme célèbre au centre Photo SME
Présentation succinte du scénario

L’objectif poursuivi par le concepteur est de raconter une histoire. Les émotions seront le canal par lequel les visiteurs vont apprendre à connaitre et apprécier l’ampleur de l’œuvre du Séminaire de Québec. Le titre, « Les architectes de la Nouvelle-France » est provisoire car il campe justement un peu trop cette action dans une période historique déterminée. Hors du temps, le récit se déploie dans un espace-temps fictif où, bien que des assises historiques balisent le concepteur, la poésie transporte d’hier vers aujourd’hui. Il n’y a donc pas de chronologie, cloisonnement, narration historique : seulement l’épopée du Séminaire.    

Par le biais de la technologie, les spectateurs vont intégrer la scène en entrant par la porte cochère de la cour. Dès lors, avant chaque projection, les gens seront accueillis à l’extérieur de l’enceinte. Les équipements vidéo et sonores vont envelopper l’espace. L’action se déroulera principalement au point de rencontre de l’aile des Parloirs et de la Congrégation mais les effets sonores émaneront d’une multitude d’endroits.

Le spectacle s’ouvre avec un François de Laval contemplant un champ vierge, rêvant à ce qui demeure à construire (intuition). Différents symboles sont employés, dont celui de l’arbre, longtemps présent au centre de la cour, grandissant au fil des décennies. 

Des « temps » imprécis vont référer à des réalités historiques connues :
- les fondations (1663-1700), les épreuves (1700-1765),
- l’enseignement (1765-1852), la cité dans la ville (1852-1960),
- éveil sur un patrimoine à préserver (1960-1995),
- un futur à appréhender avec espoir.


 

Rédigé par Webmestre le Mercredi 9 Janvier 2013 à 16:25 | Commentaires (0)

Programmation

Ce rassemblement aura lieu au Grand Séminaire de Québec, 1, rue des Remparts à Québec, du 11 au 13 janvier 2013 dans le cadre des fêtes du 350e anniversaire de la fondation du Séminaire de Québec (le 26 mars 1663). Comme on le sait, par la même occasion, Mgr de Laval fondait le Grand Séminaire pour la formation des futurs prêtres. Depuis lors le Grand Séminaire de Québec est demeuré l'oeuvre première et principale de la communauté de prêtres qu'est le Sémimaire de Québec.


L'abbé Mario Côté, recteur du Grand Séminaire de Québec
L'abbé Mario Côté, recteur du Grand Séminaire de Québec
REPORTAGE SUR LE RASSEMBLEMENT DES FUTURS PRÊTRES

par le Webmestre

Communiqué de Presse  :

De St-Boniface (Manitoba) à Bathurst (Nouveau-Brunswick) en passant par Montréal, Trois-Rivières et Québec, au nombre de trente-neuf , les séminaristes futurs prêtres ont entre 20 ans et 58 ans et ils cheminent vers une vocation peu commune aujourd’hui : la prêtrise.
 
Ils seront à Québec le week-end du 11 janvier 2013 pour un temps de ressourcement dans le cadre des fêtes du 350ème anniversaire du Séminaire de Québec, première institution de formation à la prêtrise en Amérique du Nord comme on l'a déjà noté.

L’événement culminera ce dimanche 13 janvier 2013 dans l’eucharistie dominicale qui sera présidée par l’Archevêque de Québec, monseigneur Gérald Cyprien Lacroix, à 11h00 en la basilique cathédrale Notre-Dame de Québec; la célébration est ouverte à tous. Au plaisir de vous y retrouvez!
 
Pour entrevue avec un responsable de la formation des futurs prêtres et/ou un séminariste, contactez l’abbé Mario Côté, recteur du Grand Séminaire de Québec (418-805-4609 ou 418-692-0645)


Rédigé par Webmestre le Mercredi 9 Janvier 2013 à 15:43 | Commentaires (0)

Presse

Voici une vidéo de Valérie Carrier, journalistes à ECDQ.tv.


Vidéo de Valérie Carrier sur le 350e anniversaire de fondation du Séminaire de Québec produit  par ECDQ.tv
Entrevues de Mgr Lacroix, archevêque de Québec, de monsieur le maire Labeaume, dee monsieur l'abbé Louis Bouchard, président des fêtes du 350e du SME et de monsieur le chanoine Jacques Roberge, supérieur général du Séminaire de Québec.
Rédigé par Webmestre le Lundi 10 Décembre 2012 à 16:36 | Commentaires (0)

Actualité

Une programmation riche et variée pour le 350e anniversaire de la fondation du Séminaire de Québec

Nous vous offrons dans ce fichier distinct du reportage sur le lancement de la programmation des fêtes du 350e anniversaire de la fondation du Séminaire de Québec un calendrier de la programmation des événements qui se dérouleront au cours de l'année 2013. Nous avons pensé que ce calendrier détaillé pourra vous aider à mettre certains événements à votre agenda. Le calendrier subira peut-être quelques modifications. Il y aura des précisions de date concernant certains événements.



CALENDRIER DE LA PROGRAMMATION DES ÉVÉNEMENTS DES FÊTES DU 350e ANNIVERSAIRE DU SÉMINAIRE DE QUÉBEC EN 2013

Voici ce calendrier en format PDF
Le clocheton de l'Aile de la Procure du Vieux-Séminaire de Québec choisi comme emblême des fêtes du 350e du SME © Luc-Antoine Couturier
Le clocheton de l'Aile de la Procure du Vieux-Séminaire de Québec choisi comme emblême des fêtes du 350e du SME © Luc-Antoine Couturier
Rédigé par Webmestre le Samedi 8 Décembre 2012 à 21:53 | Commentaires (0)

Programmation

Les journalistes intéressés et les invités du Séminaire dont le maire de Québec, monsieur Régis Labeaume, l'archevêque de Québec, Mgr Gérald C. Lacroix, le recteur de l'Université Laval, monsieur Denis Brière, le directeur-général du Musée de la civilisation, monsieur Michel Côté, madame Françoise Mercure, présidente et directrice-générale de la Commission de la Capitale nationale dont c'était la première sortie officielle, monsieur Marc Dallaire, directeur-général du Collège François-de-Laval (anciennement le Petit Séminaire de Québec), monsieur l'abbé Mario Côté, recteur du Grand Séminaire de Québec se sont retrouvées à la Salle des prêtres du pavillon Jean-Olivier-Briand du Séminaire de Québec au 1 , rue des Remparts à 10 heures ce matin 5 décembre 2012 pour le lancement de la programmation des fêtes du 350e anniversaire de la fondation du Séminaire de Qubec en 2013.


Conférence de presse pour le lancement de la programmation des fêtes du 350e anniversaire de fondation du Séminaire de Québec
Vidéo de l'événement sur Livestream

Galerie de photos de l'événement du 5 décembre 2012

Galerie de photos de l'événement du 5 décembre 2012 par Lise Breton

La conférence de presse a débuté par une allocution de monsieur Régis Labeaume, maire de Québec, qui s'est excusé d'avoir "tassé" l'archevêque de Québec, Mgr Gérald C. Lacroix en l'assurant qu'une fois n'est pas coutume. Monsieur le Maire devait être présent à un autre engagement à 10h15 et il a demandé de prendre la parole tout de suite au début de l'événement alors qu'il était prévu que ce soit Mgr Lacroix qui le fasse.. Il a souligné dans son allocution le rôle prépondérant du Séminaire de Québec dans le développement de Québec et de la culture française en Amérique. Il a noté que c'est par le Petit Séminaire de Québce devenu collège après la Conquête anglaise et par l'Université Laval qu'il a réussi ces contributions uniques et remarquables. Il a salué son "voisin" qu'est le Séminaire de Québec à quelque pas de l'Hôtel de Ville, ses liens avec le Petit Séminaire où ses enfants ont étudié et d'où proviennent plusieurs de ses proches collaborateurs et il a souhaité que les fêtes du 350e contribuent à rappeler l'audace et la créaitivité d'une commuauté de prêtres qui n'était pas tourné vers elle-même mais vers les besoins de la société, comme l'illustrent les figures de l'abbé Jérôme Demers, de l'abbé Jean Homes ou de l'abbé Casault, fondateur de l'Université Laval..

Le Comité organisateur des fêtes du 350e anniversaire du Séminaire de Québec présidé par monsieur l'abbé Louis Bouchard, prêtre agrégé du Séminaire de Québec, invite tous les personnes représentantes des médias écrits et électroniques au lancement officiel de la programmation des fêtes du 350e anniversaire de la fondation du Séminaire de Québec, le 5 décembre 2012, de 10h00 à 12h00.


L'événement se tiendra à la Salle des prêtres, située à l’intérieur du pavillon Jean-Olivier-Briand, au 1, rue des Remparts. Des stationnements gratuits sont accessibles en entrant par le 20, rue Port Dauphin  voir le plan du quartier .

Mgr Gérald C. Lacroix, archevêque de Québec et monsieur Régis Labeaume, maire de Québec y prendront la parole. Le Supérieur général du Séminaire de Québec, monsieur le chanoine Jacques Roberge, y présentera les principaux événements à venir pour l’année 2013 en compagnie de quelques-uns des nombreux partenaires des fêtes. Une œuvre d’art sera dévoilée pour l’occasion et un vin de l’amitié suivra.
 
Pour nous indiquer votre présence, prière d'envoyer un courriel à monsieur Francis Jacques, secrétaire-exécutif du Comité organisateur à 350e@eminairedequebec.ca ou le rejoindre par téléphone au (418) 692-3981 poste 252 ou sur cellulaire à (581) 996-4885.

Voici le programme de cet événement du mercredi 5 décembre 2012 :
Rédigé par Webmestre le Dimanche 4 Novembre 2012 à 09:44 | Commentaires (0)

Presse

Le secrétaire-exécutif des fêtes, monsieur Francis Jacques, nous informe qu'il a mis en ligne, dans une version bêta, un aperçu du site internet des fêtes du 350e du SME. Le site se garnira petit à petit d'ici l'annonce officielle de la programmation.


Site internet des fêtes du 350e anniversaire de la fondation du Séminaire de Québec
Cette annonce est prévue pour le 5 décembre 2012 comme le dit la note du 23 mars 2012 dans ce blogue.
Bienvenue sur le site des fêtes du 350e du Séminaire de Québec. Ce site vous informera des dernières nouvelles, des événements à venir pour ainsi participer à cet événement culturel majeur à Québec en 2013.


Adresse du site des fêtes du 350e :


http://www.350eseminairedequebec.com



Rédigé par Webmestre le Samedi 13 Octobre 2012 à 20:56 | Commentaires (0)

Actualité

À l’occasion du 350e anniversaire de la fondation du Séminaire de Québec (1663-2013) et des origines de la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l’Université Laval dans cette fondation puisque c'est le Séminaire de Québec qui a été reconnu comme Université par la Charte de la reine Victyoria en 1852, la Faculté de Théologie étant une des quatre premièes facultés, la Chaire Monseigneur-de-Laval, affiliée à la Caculté de théologie et de sciences religieuses de l'Université Laval organise un congrès international sur la formation des prêtres pour le monde d’aujourd’hui. Ce congrès aura lieu du 2 au 5 juin 2013, à l’Université Laval (Québec). Il s'adresse aux évêques et à toute personne impliquée dans la formation au presbytérat.


Former des prêtres aujourd'hui : Colloque international sur la formation au presbytérat à l'Université Laval  du  2 au 5 juin 2013
Plusieurs sujets et questions seront abordées lors de ce colloque: histoire de la formation à la prêtrise, contextes culturels et ecclésiaux de réalisation de cette formation, enjeux de cette formation pour aujourd'hui tels que la corresponsabilité, l'équilibre de vie, la spiritualité des prêtres, etc. Des questions théologiques précises seront aussi abordées: la proclamation de la parole, la célébration de la foi, la présience de la communauté.

Rédigé par Webmestre le Lundi 11 Juin 2012 à 07:14 | Commentaires (0)

Programmation

Les sémnaristes du Grand Séminaire de Québec en l'année 2008-2009
Les sémnaristes du Grand Séminaire de Québec en l'année 2008-2009
En 1976, s’est donnée pour la première fois la session d’intégration d’une durée d’un mois, nommée "le mois d’intégration", à l’intention des séminaristes qui terminaient leur stage animée par l'abbé René Bernard,  sulpicien animateur au Grand Séminaire de Montréal. Dans les années suivantes, monsieur l'abbé GIlles Nadeau, alors directeur spirituel au Grand Séminaire de Québec,  s'est  joint à l'abbé Bernard. Les sessions avaient lieu au Lac Gémont. Depuis la vente de la propriété des sulpiciens du Lac Gémont en 2002,  le "mois d'intégration" se tient à Québec.

Dans le cadre des activités soulignant le 350ème anniversaire du Séminaire de Québec en 2013, le Grand Séminaire de Québec  offre aux prêtres qui ont fréquenté le Grand Séminaire de Québec au cours de leur formation et vécu le mois d’intégration, la possibilité d’une session-relance sous la responsabilité de l'abbé Gilles Nadeau.  
La démarche visera à permettre à chacun de faire le point sur ce qui s’est déposé au plus profond de lui durant toutes ces années de ministère et éventuellement se réapproprier les pôles intégrateurs de sa vie.

La relecture d’expériences comme chemin de prise de conscience sera utilisée comme méthode d'intégration. Des moments de partage entre les confrères de différentes générations, des périodes de prière et de réflexion personnelle sont prévus.

Dates : De dimanche, 16 juin 2013, 20h00 à vendredi 21 juin 16h00

Animation : l'abbé  Gilles Nadeau, animateur au Grand Séminaire et responsable de la pastorale à la Maison Michel-Sarrazin

Endroit : Grand Séminaire de Québec  (1, rue des Remparts avec entrée par la porte du stationnement de 20, Port-Dauphin voir carte du quartier ),

Coût : $175.00

Inscription :

M. l'abbé  Mario Côté,
recteur du Grand Séminaire de Québec
1, rue des Remparts C.P. 460 Haute-VIlle

Québec Qc
G1R 4R7

Rédigé par Webmestre le Mardi 5 Juin 2012 à 08:57 | Commentaires (0)

Programmation

Du 6 mars 2013 jusqu'en août 2014 sera présentée au Musée de l'Amérique française à Québec qui conserve les collections du Séminaire de Québec et qui est rattaché au Musée de la civilisation une exposition des collections des beaux-arts du Séminaire : un trésor national méconnu.


Le Séminaire de Québec s'est uni au Musée de la civilisation pour mettre sur pied cette exposition qui couvrira 275 mètres carrés dans les salles du Musée de l'Amérique française (entrée par le 2, rue de la Fabrique à Québec, juste à côté de la Basilique-Cathédrale).

Le Directeur général du Musée de la civilisation, monsieur Michel Côté, et le Supérieur général  du Séminaire de Québec,  Mgr Hermann Giguère P.H., viennent de signer une entente à cet effet. Le Musée de la civilisation s'engage à monter l'exposition sur les beaux-arts au Séminaire de Québec.

Voir l'annonce sur le site internet du Musée de la Civilisation

 La Collection beaux-arts du Séminaire de Québec  (titre provisoire de l'exposition)

Dès le 6 mars 2013

À l’occasion du 350e anniversaire du Séminaire de Québec, une exposition mettant en valeur sa riche collection beaux-arts composée de peintures, gravures, sculptures et pièces d’orfèvrerie. Un trésor artistique à découvrir comprenant des oeuvres d’écoles européennes datant du XVe au XIXe siècles et d’artistes québécois réputés tels que Joseph Légaré, Marc-Aurèle de Foy Suzor-Coté et Jean Paul Lemieux.  Une exposition conçue et réalisée par le Musée de la civilisation avec la participation du Séminaire de Québec.

Dans le but de rendre service aux journalistes et aux internautes curieux, voici un bref résumé de l'histoire du Séminaire de Québec, communauté de prêtres fondée en 1663 qui fêtera le 350e anniversaire de sa fondation en 2013.


Le Séminaire de Québec est une société de prêtres diocésains fondée le 26 mars 1663 par le bienheureux François de Laval. Dans l’esprit du Concile de Trente, le Séminaire se voulait alors un outil essentiel à la formation et au soutien des prêtres séculiers œuvrant dans les paroisses, dessertes et missions du futur évêché de Québec.

Pour en assurer le maintien, le fondateur s’est porté acquéreur, de 1662 à 1668 avec ses deniers personnels, de seigneuries, dont celle de Beaupré, qui garantit encore aujourd’hui les revenus nécessaires au fonctionnement du Séminaire.

En 1668, la fondation du Petit Séminaire de Québec vient assurer la formation religieuse et la relève sacerdotale du pays. Cet établissement existe encore sous l’appellation Collège François-de-Laval, en l’honneur de son fondateur.


Rédigé par Webmestre le Mercredi 11 Avril 2012 à 15:37 | Commentaires (0)

Presse

Ce colloque intitulé « Parce qu’ils y ont cru, on le voit! Le Séminaire de Québec célèbre ses 350 ans (1663-2013) » aura lieu du 21 au 23 mai 2013 à l'Université Laval. Il est patronné par le Séminaire de Québec et organisé par un groupe de professeurs de la Faculté de théologie et de sciences religieuses.


Le comité scientifique responsable du colloque est  composé des professeurs Raymond Brodeur, professeur titulaire retraité, Gilles Routhier, professeur titulaire et Hermann Giguère, professeur titulaire retraité. La durée du ce colloque sera de trois jours, du mardi matin 21 mai jusqu’au jeudi 23 mai à midi. La majorité des activités se tiendront à l’Université Laval au Pavillon La Laurentienne. Il y aura aussi une visite, une messe présidéè par Mgr Géralcd C. Lacroix, archevêque de Québec et primat du Canada, et un banquet au Pavillon Jean-Olivier Briand (1, rue des Remparts) du Séminaire de Québec.


Ce colloque public organisé dans le cadre des fêtes du 350e anniversaire de la fondation du Séminaire de Québec invite à plonger au cœur de la vision originelle et de la vitalité qui caractérisent cette institution depuis ses origines jusqu’à aujourd’hui. Trois grandes thématiques seront abordées : 1) l’intuition de la fondation, sa nouveauté et sa place dans la colonie naissante,  2) les choix obligés qui ont suivi la conquête de 1759, choix impliquant un virage où les prêtres du séminaire devinrent des éducateurs, et  3) les apports toujours actuels du Séminaire pour l’Église et la société tant au niveau de la pastorale que de l’éducation et du patrimoine culturel.

Inscription en ligne
Rédigé par Webmestre le Mercredi 4 Avril 2012 à 07:00 | Commentaires (0)

Programmation

Le comité organisateur des fêtes du 350e du Séminaire nous fait part qu'il lancera la programmation des fêtes le 5 décembre 2012 Le lieu de ce lancement sera annoncé plus tard.


Lancement de la programmation du 350e anniversaire de la fondation du Séminaire de Québec
Le lancement des fêtes du 350e anniversaire de la fondation du Séminaire de Québec prendra la forme d'une conférence de presse pour les médias de Québec et d'ailleurs le 5 décembre 2012. On y remettra la liste des activités prévues au cours de l'année 2013. Cette conférence de presse sera présidée par le Supérieur général du Séminaire accompagné du  président du Comité organisateur, monsieur l'abbé Louis Bouchard. On attend la participation, comme invités d'honneur, de Mgr Gérald C. Lacroix,  archevêque de Québec et primat du Canada, de monsieur Régis Labeaume, maire de Québec, et de monsieur Denis Brière, recteur de l'Université Laval qui fut pendant plus de cent ans (de 1852 à 1970) l'oeuvre principale de la communauté des prêtres du Séminaire de Québec.
Rédigé par Webmestre le Vendredi 23 Mars 2012 à 11:33 | Commentaires (0)

Presse

Corridor du pavillon Jean-Olivier-Briand du Séminaire de Québec au 1, rue des Remparts (Résidence des prêtres et Grand Séminaire) emprunté autrefois par les écoliers du Petit Séminaire
Corridor du pavillon Jean-Olivier-Briand du Séminaire de Québec au 1, rue des Remparts (Résidence des prêtres et Grand Séminaire) emprunté autrefois par les écoliers du Petit Séminaire
Voici quelques textes intéressants sur la fondation du Séminaire de Québec par le bienheureux François de Laval, premier évêque de Québec le 26 mars 1663:
 
- une homélie de Mgr Maurice Couture lors de la célébration eucharistique à l'occasion de l'Anniversaire de la fondation du Séminaire de Québec célébré le 25 mars 2009
- un discours du chanoine Louis-Joseph Lépine lors du 325e anniversaire de fondation du Séminaire de Québec en 1988
- un article de Noël Baillargeon, historien du Séminaire de Québec (voir plus loin)
- un texte du Père Campeau S.J., historien de la Nouvelle-France (voir plus loin)
- un texte de Mgr Hermann Giguère P.H., supérieur général du Séminaire de Québec  (voir plus loin)

http://www.carrefourkairos.net/sme/historique.htm http://www.carrefourkairos.net/sme/historique.htm

Rédigé par Webmestre le Vendredi 23 Mars 2012 à 07:00 | Commentaires (0)

Documents

Pour entrer dans l'esprit des fêtes du 350e anniversaire de la fondation du Séminaire de Québec, quoi de mieux que de revoir cette vidéo de Radio-Canada consacré au 325e anniversaire en 1988. Touchant et toujours d'actualité. La communauté des prêtres du Séminaire de Québec, toujours bien en vie, est passée de 80 prêtres à 33 prêtres auxquels s'ajoutent depuis 2011, treize prêtres associés. Elle continue de s'inspirer des intuitions remarquables et prophétiques de son fondateur, le bienheureux François de Laval (1623-1708), premier évêque de Québec. Elle est encore bien présente dans la vie de l'Église et de la société québécoise.

Voir la vidéo Le séminaire de Québec, tel un vieux chêne


Rédigé par Webmestre le Vendredi 23 Mars 2012 à 06:46 | Commentaires (0)

Documents


Profil
Hermann Giguère
Hermann Giguère
Le Séminaire de Québec (autrefois le Séminaire des Missions Étrangères établi à Québec) fête en 2013 ses 350 ans. En effet, il a été fondé le 26 mars 1663 par Mgr François de Laval, premier évêque de Québec. Mémoire, créativité, efficacité caractérisent au fil des ans son rayonnement social, religieux et culturel notamment dans le domaine de l'éducation et du développement de la francophonie en Amérique.

Facebook
Twitter
Mobile
Rss
YouTube



Derniers tweets
Séminaire de Québec : Dix conseils pour bien vieillir. Regardez le pps et passez le à d'autres. http://t.co/jyhAgeEnCD
Mercredi 29 Octobre - 21:06
Séminaire de Québec : RT @hgiguere: "Son visage et le tien" Alexis Jenni : la foi vécue à travers le prisme de nos sens Témoignage http://t.co/xGxDGZIV4p (via @…
Lundi 27 Octobre - 21:19
Séminaire de Québec : RT @newsva_fr: Messe à Sainte-Marthe-La pierre et les briques... - http://t.co/wVWMS6rYrU
Vendredi 24 Octobre - 21:57
Séminaire de Québec : RT @hgiguere: A MUST SEE TAP DANCE DUEL BY US SEMINARIANS!! Rome Collège nord américaine. À regarder. Formidable! : http://t.co/CkFayVJQa8
Vendredi 24 Octobre - 21:52


Galerie