GUIDE D'ÉTUDE POUR LE COURS SPIRITUALITÉS CHRÉTIENNES OFFERT À DISTANCE

Cette premièreversion a été légèrement retouchée par mon assistante, Lyne Lavigueur. Veuillez s.v.p. communiquez avec les responsables des cours à distance distance@bfad.ulaval.ca pour avoir la version plus récente 

 

 

 

 

SPIRITUALITÉS

CHRÉTIENNES

 

 

THL – 13237

(3 crédits)

 

 

 

 

 

GUIDE

D’ÉTUDE

 




Hermann Giguère

Professeur

Faculté de théologie et de sciences religieuses

Automne 2003

 

 

 

 

 

ÉQUIPE DEPRODUCTION

 

 

 

 

 

 

 

Professeur                                         HermannGiguère

 

Auxiliaires de recherche                   Ghislaine Cayouette

                                                           Lyne Lavigueur

 

Révision pédagogique                      DeniseVigneault

 

Support à la production                    Lise Bégin-Langlois

 

 

 

 

 

 

Note : Dans cedocument, le générique masculin est utilisé dans le seul but d’alléger letexte.


TABLE DES MATIÈRES

 

Introduction ………………………………………………………………………          1

1.      Description et but du cours ………………………………………………..           2

2.      Objectifs …………………………………………………………………..          3

3.      Contenu …………………………………………………………………..           4

4.      Valeur du cours …………………………………………………………..           5

5.      Fonctionnement du cours ………………………………………………...            5

5.1       Cours à distance………………………………………………………       5

5.2       Encadrementpédagogique ……………………………………………         6

6.       Matérieldidactique ………………………………………………….............      7
6.1    Démarchepédagogique...........................................................................      
9

7.      Évaluation des apprentissages ……………………………………………             10

7.1    Critères decorrection …………………………………………………        11

7.2    Évaluations……………………………………………………………        11

7.3    Système denotation ……………………………………………………      12

7.4    Plagiat………………………………………………………………….      13

8.    Plan de travail hebdomadaire ……………………………………………….        14

  9.    Évaluation del’enseignement ……………………………………………....         15

   10.    Annexe.........................................................................................................     16

 


 

 


Introduction

Bienvenueà la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l’Université Laval etplus spécialement au cours THL – 13237, Spiritualitéschrétiennes.

                     Dans le cadre de ce Guide d'étude, vous découvrirez, demanière plus approfondie, les objectifs du cours, son contenu, son mode defonctionnement, son évaluation, etc. Pour ce faire, nous vous invitons donc àlire, maintenant et avec beaucoup d’attention, le présent Guided’étude, afin de mieux vous préparer à suivre ce cours àdistance. Ce guide vous aidera à vous orienter, tout au long de cette démarcheaux différents apprentissages. Ce guide constitue en quelque sorte un moded’emploi essentiel qui contient toutes les indications nécessaires à laréussite de ce cours suivi à domicile.

Bonne lecture du Guide d'étudeet bon cours!

 

 

Hermann Giguère, professeur

 

1.   Description et but du cours

Ce cours veut susciter uneréflexion à propos de l'expérience spirituelle chrétienne comme fondement desdifférents visages de la spiritualité chrétienne.

Après un chapitre  préliminaire, où nous situerons la théologiespirituelle à l'intérieur du discours théologique, dans une première partie ducours, il s’agira d'initier aux fondements de l'expérience spirituellechrétienne, ce qui en fait sa spécificité et son originalité. Il sera questionde définition et de description, de dimension d'interprétation, d'expériencedans la foi, de dimension spirituelle d'expériences humaines, d'expérience deDieu, de structure de l'expérience chrétienne; ce seront donc les principauxthèmes abordés dans cette première partie.

Après la présentation de cesnotions de base (partie plus théorique), le cours se proposera d'explorer dansune deuxième partie, le processus d'actualisation de l'expérience spirituelle(partie pratique) en étudiant les thèmes du désir spirituel, de la maturationhumaine, de l'environnement psychospirituel, de l'entraînement spirituel(ascèse) et des chemins de transformation spirituelle.

L'objectif de la troisièmepartie de ce cours sera de familiariser l'étudiant avec le processus deformation de l'identité spirituelle en s'arrêtant d'abord sur certaines figuresspirituelles telles François d'Assise et quelques familles spirituelles qui ontmarqué l'histoire de la spiritualité chrétienne au cours des âges; puis, ens'appropriant un outil essentiel à la formation de l'identité spirituelle, larelecture spirituelle, l'étudiant sera à même d'utiliser cet outil pour sonpropre cheminement.

Allant davantage versl'aspect pratique, la quatrième partie du cours aura pour objectif de situer etde décrire les moyens et les outils utilisés dans la tradition spirituellechrétienne lors du cheminement spirituel. Y seront traités : les étapes del'itinéraire spirituel, les clés d'interprétation des étapes, la guérisonintérieure, le discernement spirituel et la pratique de l'aide spirituelle.

Finalement, dans unecinquième et dernière partie, le cours proposera de faire saisir l'originalitéde l'expérience mystique en précisant et en clarifiant ce qui concerne ce faitreligieux, et en présentant une histoire et une théologie de l'expériencemystique chrétienne.

2.     Objectifsd’apprentissage

2.1  Objectifs généraux

Ø      Cerner les manifestations caractéristiques des expériencesspirituelles d'aujourd'hui et de la tradition chrétienne.

Ø      Discerner le sens, les sources et les problèmes fondamentauxde ces expériences spirituelles.

Ø      Relire sa propre expérience spirituelle.

2.2  Objectifs spécifiques

Au terme de ce cours, lesétudiants et les étudiantes auront :

Ø      Prisconnaissance de certains écrits et auteurs de la tradition chrétienne.

Ø      Développé des critères de vérification et de discernement del'expérience spirituelle chrétienne.

Ø      Acquis des instruments pour poursuivre leur cheminement spirituelpersonnel.


3.   Contenu

Suite à l'introductiongénérale du cours (module I), le contenu du cours se divise en cinq parties.

Introductiongénérale

Module I – Le statut dela théologie spirituelle dans le discours théologique

Premièrepartie – Description de l'expérience spirituelle chrétienne

Module II – Ladimension interprétative de toute expérience spirituelle

Module III –L'expérience chrétienne, une expérience dans la foi

Deuxièmepartie –L'actualisation de l'expérience spirituelle chrétienne

Module IV –Sanctification et psychisme

Module V – Les voies dela liberté intérieure

Module VI – Les cheminsde transformation spirituelle

Troisièmepartie – Laformation et le développement de l'identité spirituelle

Module VII – Les figures de l'identité spirituelle dans l'histoire de laspiritualité

Module VIII – La relecture spirituelle comme instrumentpédagogique pour la formation de l'identité spirituelle personnelle

Quatrièmepartie – Les outilsdu cheminement spirituel

Module IX – Les étapesspirituelles

Module X – La guérisonintérieure

Module XI –L'accompagnement et l'exercice du discernement spirituel

Cinquièmepartie – L'expériencemystique

Module XII – Mystiqueset mystique

Module XIII –L'expérience mystique chrétienne

4.   Valeurdu cours

Le cours THL – 13237 Spiritualités chrétiennes est un cours de trois crédits offertpar la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l'Université Lavaldepuis l'hiver 1999. Il est destiné aux étudiantsde 1er cycle comme cours obligatoire dans le cadre d’un baccalauréatspécialisé, d’un diplôme, d’un certificat ou d'un microprogramme. Il est bon derappeler ici que le cours Spiritualités chrétiennes n'estpas un cours d'introduction aux études théologiques. Afin d'en tirer lemaximum, il serait plus que souhaitable d'avoir déjà fait au moins douze (12)crédits en théologie (soit en études bibliques, pastorales ou dogmatiques).Depuis l’automne 2003, il est offert sous la forme d'un enseignement àdistance. L'encadrement pédagogique, les exigences et le contenu ont étérévisés afin de tenir compte de cette forme particulière d'enseignement.

5.   Fonctionnement ducours

5.1    Coursà distance

Le présent cours à distanceprivilégie le mode écrit de communication.

Dans ce cours à distance lapriorité est donnée aux documents pédagogiques écrits que vous avez entre lesmains et que nous décrirons plus loin. Ce cours à distance vous convie doncd’abord à un effort de lecture dirigée. Toutefois, ce que vous pourriez perdreà cause de l’isolement et de l’absence de soutien du groupe, vous le gagnerezen autonomie et en accessibilité.

Il vous faudra compenserl'absence des rencontres périodiques et des échanges interpersonnels par unediscipline assidue et un encadrement personnalisé ainsi que par des contacts(par téléphone, par correspondance, par courrier électronique ou par télécopieur)avec la personne tutrice du cours, et éventuellement avec d’autres étudiants devotre région. Il vaut la peine de se soumettre aux exigences particulières d’uncours à distance si cela vous permet de suivre ce cours dans votre région et àvotre rythme. Avec la collaboration de chacun, il sera non seulement possible,mais aussi agréable d'atteindre les objectifs fixés.

5.2    Encadrementpédagogique

Bien qu'un cours deformation à distance représente un avantage certain pour l’étudiant qui veuttravailler à son rythme, il peut arriver que vous vous sentiez isolé ou quevous rencontriez un obstacle sur votre parcours. Dans ce cas, il seraitsouhaitable d’entrer en contact avec la personne tutrice du cours.

N'hésitez pas à lui téléphoner. La personne tutrice du cours se fera un plaisir de recevoir toutesles demandes d’informations et d'explications qui portent sur le contenu desmodules, sur les exercices suggérés ou exigés, ou enfin sur toute autrequestion d'ordre pédagogique.

La personne tutrice du coursacceptera également la correspondance électronique pour les personnes qui ledésirent. Il est important de prendre conscience que la réponse aux questionsposées par courrier électronique ne sera pas instantanée. Dans ce cours, la personne tutrice essaiera de répondre à son courrier au moins 2 fois parsemaine. Afin d’éviter des délais supplémentaires, il est recommandé d’êtreexplicite dans vos questions et commentaires (ex. : spécifiez les noms desdocuments et les pages auxquels vous vous référez).

Pour toute question d’ordre administratif (retard dedocuments, changement d'adresse ou de téléphone, etc.) nous vous demandonsd’entrer en contact avec le Bureau de la formation à distance par courrier électronique àl’adresse suivante : distance@bfad.ulaval.ca.


6.   Matériel didactique

Le matériel didactique quivous est nécessaire pour ce cours est constitué des 3 documents suivants :un Guide d’étude et un Manuel de formation présenté en deuxcahiers. Le premier cahier comprend les modules I à VI, et le deuxième, lesmodules VII à XIII.

Ø      Le Guide d’étude est le documentque vous lisez présentement et qui décrit l’ensemble de la démarche prévue dansle cours Spiritualités chrétiennes. Y sontprésentés le but du cours, ses objectifs, le fonctionnement prévu, la démarchepédagogique, le plan de travail, les moyens et les critères d'évaluation, lesmoyens d'encadrement pédagogique et l'annexe quiinclut tous les travaux à effectuer et à remettrepour l'évaluation.

Ø      Le Manuel de formation,comprenant treize modules, vousinitiera à l'ensemble des activités d'apprentissage prévues à chaque partie ducours. Chaque module aborde un des thèmes majeurs du cours et est développé enun certain nombre de points.

S'ils sont différents parleur thème, ces modules sont en même temps fort semblables dans leur organisationinterne et leur présentation.

·       Chaque module estcomposé d'une table des matières. Suit un exercice intitulé Que sais-je? (section I) qui vous permettra d'entrer dans lethème du module et parfois de vérifier vos connaissances à ce sujet. Il estrecommandé de retourner à cette section à la fin de l'étude du module, afin deprendre conscience de l'acquisition des vos connaissances. Les objectifsspécifiques au module vous sont alors présentés (section II).

·       Chaque module estdivisé en plusieurs points dont chacun correspondà une partie de la matière du cours et se réfère à un ou plusieurs objectifsd’apprentissage (section III). Dans chaque module, une introductionet une conclusion favorisent un survol duchemin parcouru et vous permettent d'évaluer si vous avez atteint ou non lesobjectifs du module.

·       Des exercices de compréhension (section IV) vous sont suggéréspour faciliter la vérification et l'approfondissement des apprentissageseffectués et des connaissances acquises. Vous n’avez pas à remettre cestravaux, mais il est nécessaire de leseffectuer afin de rencontrer les objectifs proposés au début dechacun des modules.

·       En d'autresoccasions, vous devrez retourner un travailqui permettra d'évaluer votre progression dans le cours, et de mesurer votreatteinte des objectifs d'apprentissage. Les travaux à remettre sont toujoursindiqués très clairement. Rappelons l'importance de réaliser et de retournerces activités aussitôt qu’elles sont demandées.

·       Les exercices decompréhension sont suivis d’une section intitulée Pour allerplus loin (section V). Cette section présente des références ausujet abordé en cours de module ou des textes reliés au thème du module et quipermettent d’approfondir la matière étudiée. La lecture de ces documents est obligatoire. Cette lecture vous permettra d’élargir etd’intégrer les différents contenus cognitifs du module. L’examen pourra portersur la matière qui se trouve dans ces documents.

·       Le lexique (section VI) contient la définition des mots suivisd'un astérisque (*) que vous avez rencontrés dans le texte du module.

·       Une bibliographie sélective (section VII) vous est proposée enfin de module. Celle-ci a servi à établir le texte du module et peut vous aiderà approfondir les points qui vous intéressent particulièrement.

·       Des notices biographiques (section VIII) vous sont proposéesafin de connaître un peu mieux les auteurs qui ont contribué par leurs écrits,à l'élaboration des modules.

·       Un corrigé des exercices (section IX) donnant des pistes deréponses aux sections Que sais-je? etExercices de compréhension (sections Iet IV) complète le module.

·       Les textespouvant servir pour les résumés analytiqueset critiques (section X)

Nous vous rappelons que lesdocuments mis à votre disposition dans le cadre de ce cours sont protégés parla loi sur les droits d'auteurs. Il est donc interdit de les reproduire. Enfin,vous pouvez conserver tout le matériel pédagogique fourni avec le cours.

6.1    Démarche pédagogique

Pour favoriser undéroulement harmonieux du cours, nous vous recommandons la démarche suivante.

Ø      En ouvrant un module, faites d’abord les exercices de la section Que sais-je? puis lisez les objectifs spécifiques etl'introduction du module.

Ø      Passez ensuite au contenu du module. Procédez étape par étape,c'est-à-dire point par point et tout ira bien. Au besoin, relisez une partie ouun point avant de passer à un autre.

Ø      Terminez votre étude du module en répondant aux questions des Exercices de compréhension. Allez consulter le corrigé et aubesoin, retournez dans le texte du module pour relire les endroits qui vous ontcausé des problèmes. Passez ensuite à la lecture des textes qui se trouventdans la section « Pour aller plus loin »et au texte reproduit et placé en fin de module. Ces lectures sont obligatoires. Elles sont partieintégrante du cours.

Ø      Finalement, pour le succès de vos études, nous vous suggérons lesquatre pistes suivantes.

·       Pour votre propreprofit, au terme de chaque module, faites une synthèsepersonnelle, d'environ une page, pour mettre au clair ce qui a étéacquis dans le module.

·       Fixezun temps régulier dans l'horaire réservé à vos études. Si vous travaillez déjà, vous savez combien il est difficile de seréserver du temps pour soi. Les activités bénévoles et professionnelles sontnombreuses et souvent envahissantes. Alors, protégez votre projet d'études enlui ménageant une plage horaire « intouchable ».

·       Autant quepossible, suivez la séquence suggérée et les délais prévusde 15 semaines pour compléter votre cours. L'expérience nous montre qu’unétalement trop grand dans le temps génère une baisse de motivation chezl’étudiant. Alors, protégez votre investissement!

·       Préparezles contacts téléphoniques que vous aurez avec lapersonne tutrice. Pour ce faire, consignez vos questions et vos remarques parécrit.

Ø     La charge de travail qui vous revient à chaque semaine est enmoyenne de 9 à 10 heures, représentant environ 135 heures de travail pourl'ensemble du cours. Ces heures devraient être réparties à chaque semaine entreles activités suivantes :

·       regard global et première lecture;

·       analyse et synthèse;

·       activités d'intégration;

·       rédaction du travail à remettre s'il y a lieu.

Rappelez-vous que le secretdu succès pour un cours de formation à distance est de commencer le travail dès la première semaine et de le poursuivrerégulièrement jusqu'à la fin de la session.

7.   Évaluationdes apprentissages

L'évaluation de vosapprentissages est une partie importante du cours. Elle permet à l'étudiantcomme au professeur de mesurer si les objectifs du cours sont atteints ou envoie de l'être. Elle vise l'assimilation et l'intégration (auto-évaluation,activités d’apprentissage non notées) mais permet également de sanctionner laréussite du cours (exercices et travaux notés, évaluations).

7.1    Critèresde correction

Le premier critère est lacorrespondance du travail aux consignes énoncées. La réponse doit correspondreprécisément à ce qui a été demandé... et à tout ce qui aété demandé. N'hésitez donc pas à lire les consignes plus d'une fois avantd'entreprendre un travail. Cela vous évitera de passer à côté de la cible viséepar l'exercice proposé. Pour chacun des travaux, nous spécifierons les critèresd'évaluation. Soyez-y attentif!

Enfin,la politique de la Faculté de théologie et de sciences religieuses en matièrede qualité de la langue permet de retrancher jusqu’à un maximum de 10% de lanote totale et ce, à chaque travail ou examen, lorsque l'expression françaiseest déficiente. Il n'est donc pas superflu de relire soigneusement vos travaux.

7.2    Évaluations

Il est à noter qu’il n'yaura aucun examen en salle, dans le cadre de ce cours. Toutefois, uneévaluation individuelle aura lieu à la 7e semaine et une autre à la15e semaine. La formule de ces évaluations seratraditionnelle : il s’agira d’une évaluation comportant des questions avecchoix de réponses (vrai ou faux), des énoncés à compléter et de quelquesquestions à développement. Les évaluations porteront sur le contenu des moduleset des lectures complémentaires (section V, Pour allerplus loin).

 

 

L'ensemble des évaluations notées compte pour 100 % dela note du cours. En voici le partage :

 

Évaluation notée

Pondération

Seuil de passage

2 courts travaux

20  %

 

2 résumés

30  %

 

2 évaluations

50  %

 

Total (cours)

100 %

60 %

 

7.3    Systèmede notation

L'Université Laval utilisele système de notation en lettres. Dans ce cours, nous l’utiliserons aussi pournoter chacun des travaux. Voici l'indice de correspondance en pourcentage quisera utilisé dans le cadre de l’évaluation des apprentissages de ce cours. Lanote finale sera calculée en faisant le total des notes partielles obtenues.

 

  A+

95 et plus

A

90 à 94.9

  A-

87 à 89.9

   B+

84 à 86.9

 B

80 à 83.9

  B-

77 à 79.9

   C+

74 à 76.9

 C

70 à 73.9

  C-

67 à 69.9

    D+

64 à 66.9

 D

60 à 63.9

E

moins de 60

Z

retard motivé

 M

Note retardée par le professeur

Nous soulignons qu’une note plus faible à l’occasion (par exemple, lanote C) ne doit pas provoquer chez vous de l’affolement ou vous causer del’insomnie! Un tel état de choses n’est pas grave et peut s’expliquer deplusieurs façons. L’important est que ce ne soit pas régulier. Nous précisonsque la note A n’est utilisée que lorsqu’un travail sedémarque vraiment, en raison de son excellence. Il ne faut donc pas se sentirdéclassé par une note B. Elle indique que le résultat de vos travaux est très bon, soyez-en fier!

7.4      Plagiat

Ce cours est un cours universitaire de premier cycle, au même titre queles cours offerts sur le campus de l'Université Laval. Il est assujetti auxrèglements du premier cycle. Le plagiat est donc interdit. Toute faute en cesens peut être passible de sanctions prévues à cette fin, pouvant aller jusqu'àl'expulsion du programme auquel l’étudiant est inscrit et à l'interdictiond'accéder à tout autre programme de l'Université Laval. Voici l'extrait durèglement du premier cycle concernant le plagiat.

INFRACTIONS D'ORDRE ACADÉMIQUE ET SANCTIONS

28. Dans le but de préserver la crédibilité desattestations ou des diplômes délivrés et afin de s'assurer que les relevés denotes et les diplômes témoignent de la compétence et de la formation réelle desétudiants, il est notamment interdit:
a) de copier, de contrefaire ou de falsifier un document sujet à uneévaluation.
L'étudiant reconnu coupable de la présente infraction doit se voir imposer lanote à valeur d'échec 0 ou «R» pour le cours à l'occasion duquel cetteinfraction a été commise. Cet étudiant est en outre passible d'une mise enprobation ou d'une suspension d'inscription à l'Université. Le cas échéant, lecomité peut recommander le rappel du diplôme délivré par l'Université.
b) d'utiliser dans un document ou un travail sujet à évaluation, en tout ou enpartie, l'œuvre d'autrui ou des passages appréciables tirés de celle-ci, sansles identifier expressément comme citations, dans l'intention de les fairepasser pour siens et d'ainsi induire en erreur la personne chargée del'évaluer.
L'étudiant reconnu coupable de la présente infraction doit se voir imposer lanote 0 pour le travail ainsi remis, si ce travail compte pour moins de50 % de ce cours. Cet étudiant est en outre passible d'une mise enprobation.
Dans les autres cas, l'étudiant reconnu coupable de la présente infraction doitse voir imposer la note à valeur d'échec 0 ou «R» pour le cours à l'occasionduquel cette infraction a été commise. Cet étudiant est en outre passible d'unesuspension d'inscription à l'Université. Le cas échéant, le comité peutrecommander le rappel du diplôme délivré par l'Université.
Si l'infraction est commise à l'occasion de la rédaction d'un mémoire, d'unethèse ou d'un essai pour l'obtention d'un diplôme de deuxième ou de troisièmecycle, l'étudiant qui en est reconnu coupable doit de plus être congédié et estégalement passible d'expulsion de l'Université.

8.   Plan de travail hebdomadaire

 

Semaine de travail

Lectures obligatoires

Travail à remettre*

1ère semaine

Guide d’étude

Module I

Lectures complémentaires

Aucun

2e  semaine

Module II

Lectures complémentaires

Exercice no 1 : Récits de conversion 10%

3e semaine

Module III

Lectures complémentaires

Aucun

4e semaine

Module IV

Lectures complémentaires

Aucun

5 e semaine

Module V

Lectures complémentaires

Aucun

6 e  semaine

Module VI

Lectures complémentaires

1er résumé analytique et critique 15%

7 e  semaine

 

1ère évaluation 25% portant sur les modules I à VI

8 e semaine

Module VII

Lectures complémentaires

Aucun

9 e semaine

Module VIII

Lectures complémentaires

Aucun

10 e semaine

Module IX

Lectures complémentaires

Exercice no 2 : Les étapes spirituelles 10%

11e semaine

Module X

Lectures complémentaires

Aucun

12e semaine

Module XI

Lectures complémentaires

Aucun

13e semaine

Module XII

Lectures complémentaires

Aucun

14 e semaine

 

________________

15e semaine

Module XIII

Lectures complémentaires

_________________________

2e résumé analytique et critique 15%

_____________________

2e évaluation 25% portant sur les modules VII à XIII

 

* Note : Veuillez noter que la date de remise destravaux doit être respectée. Nous vous prions de consulter la fiche-calendrierpour connaître les dates exactes de remise des travaux.

9.   Évaluation del’enseignement

À la fin de ce cours, l'Université procédera à sonévaluation afin de vérifier si la formule pédagogique a atteint ses buts. Vousrecevrez à cet effet un questionnaire d'évaluation qui permettra d'améliorer cecours de formation à distance. Cette dernière étape est très importante et lesresponsables du cours vous remercient à l'avance pour votre collaboration.

Vous êtes maintenant prêt à commencer votrepèlerinage. Bonne route! Il est surtout important que vous trouviez du plaisirà cheminer sur ce sentier : prenez le temps d'y goûter, parlez-en à vos amis.Nous espérons que ce cours vous permette d’aller plus loin et qu'il vous donnel'occasion et le goût de plonger plus profondément vos racines pour fairefleurir toutes vos branches!

 

 

HermannGiguère

10.    Annexe :exercices et résumés

Cettesection du Guide d'étude contient lesdeux exercices que vous devrez remettre en cours d'apprentissage ainsi que lesinstructions et les critères d'évaluation pour les résumés.

Lorsquevous avez terminé l'apprentissage d'un module, reportez-vous à la présentesection pour rédigez les travaux selon les modules.

Bonnelecture et bons travaux!

Module I-III-IV-V

Aucuntravail.


Module II

Exercice no 1 sur lesrécits de conversion.

Retourner les pages 18-19-20-21 à la personne tutricelorsque vous aurez terminé. Il est très fortement conseillé de rédiger cepremier exercice dès la deuxième semaine afin d'éviter l'accumulation detravaux.

Présentation

Il s'agit icid'un exercice pour s'approprier le contenu de la présentation du point 1 du module II.

Voici deuxrécits de conversion que vous êtes invités à lire attentivement. Puisque laconversion religieuse a souvent un caractère d'expérience, ce qui est le casdes récits choisis, en les lisant, essayez de reconnaître les mots ou lesmoments où se vérifient des aspects particuliers de l'expérience.

Ainsi vouspouvez noter et souligner les mots ou les situations qui indiquent l'expérimentation (essais, moyens mis en œuvre, etc.),l'émotion-subie (heures, dates, sentiments,changements, etc.), la synthèse-active (contenu objectif, prise deconscience, évaluation, etc.).

Mettre les indices retenusen trois colonnes
col. 1 : Expérience-expérimentation,
col. 2 : Expérience-émotion-subie,
col. 3 : Expérience-synthèse-active.

Chaque bon indice de la première partie vaudra pour 2points chacun et chaque justification de la deuxième partie comptera pour 3points. Ce travail sera compté sur 60 points et ramené à 10% de la note totaledu cours (ex.: si vous avez 50 sur 60, vous avez accumulé 8, 3 points).

Faculté de Théologie et de sciencesreligieuses

Université Laval

 

THL-13237   SPIRITUALITÉSCHRÉTIENNES

Hermann Giguère, professeur

     LyneLavigueur, tutrice en 2002-2005

Exercice no 1 sur les récits deconversions

 

Nom : _____________________________________

Date : ________________________

60 points équivalant à 10 % de la note totaledu cours.

 

Première partie (liste des indices)

 

col. 1 : Expérience

expérimentation

col. 2 : Expérience-émotion-subie
 

col.3 : Expérience-synthèse-active

1.

 

1.

1.

2.

 

2.

2.

3.

 

3.

3.

4.

 

4.

4.

5.

 

5.

5.

6.

 

6.

6.

7.

 

7.

7.

 


Deuxième partie (commentaires)

Choisirdans les listes de chaque colonne deux (2) indices et expliquer brièvement pourchacun pourquoi il illustre bien l'aspect pour lequel vous l'avez retenu.

Indice 1 de la colonne 1 :

 

 

 

 

 

 

 

 

Indice 2 de la colonne 1 :

 

 

 

 

 

 

 

Indice 1 de la colonne 2 :

 

 

 

 

 

 

 

 

Indice 2 de la colonne 2 :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Indice 1 de la colonne 3 :

 

 

 

 

 

 

 

 

Indice 2 de la colonne 3 :

 

 

 

 

 

 

 

 


PREMIER RÉCIT : « UN JEUNE QUÉBÉCOIS TROUVESON CHEMIN »

François G. intitule ce récit de sa conversion etde ses suites « Il m'a séduit ». Il est reproduit ici avecl'autorisation de l'auteur.

Le soir de Noël, la famille se prépare pour aller à la messede minuit; François n'est pas là. On ne sait pas où il est. Durant la messe deminuit on pleure. Mon frère m'a finalement trouvé, seul, sur le bord du chemin.Je n'étais pas intéressé à fêter Noël avec mes parents, mes frères et mes sœurs.C'était durant ma crise d'adolescence. Une rupture d'avec mes parents m'a amenéà ne leur parler que très rarement pendant des mois.

A cette époque (j'avais 13-14 ans), des amis m'entraînentdans le monde de la drogue et, après m'y être habitué, j'en entraîne d'autres àmon tour.

Une recherche de « trips » me permet de fuir cequi est à l'intérieur de moi, c'est-à-dire l'angoisse et la peur de la vie.

A 15 ans, je suis invité à vivre un week-end. Un ami (Denis)me parle de la possibilité de vivre une « fête à l'intérieur demoi ». Je le trouvais « flyé » parce que, pour moi, une fête çanécessitait toutes sortes de choses extérieures : la musique bruyante, leslumières sombres, une atmosphère spéciale, des sensations fortes. La fête ne pouvaitpas se vivre à l'intérieur de moi puisqu'en moi, c'était l'angoisse. Il fallaitque je sorte de moi pour avoir du plaisir, la drogue et le bruit étaient des moyens efficaces pour sortir de moi-même.

J'ai quand même accepté l'invitation de Denis à tenter uneexpérience de silence et de recueillement pour entrer en moi.

J'avais très peur de mon angoisse, mais j'étais en mêmetemps fasciné par ce monde intérieur que je découvrais. Je me suis finalementretrouvé seul à la chapelle devant une chandelle et, avec le peu de foi quej'avais, j'ai demandé à Jésus de me parler pour me montrer s'il était là àl'intérieur de moi.

C'est alors que j'ai ouvert la Bible et que j'ai lu le texteque le Seigneur m'a donné: « Après cela, Jésus sortit et vit un collecteurd'impôts du nom de Lévi assis au bureau de la douane et il lui dit :« Suis-moi ». Et, quittant tout, il se leva et se mit à lesuivre » (Lc 5, 27-28).

Je venais de rencontrer Jésus. Le rencontrer pour vrai, saprésence était presque palpable. J'étais, à ce moment-là, en présence de Jésuset je ne pouvais même pas en douter. L'évidence éloignait tout soupçon.D'ailleurs, encore aujourd'hui, je n'en doute pas davantage... Le 14 mars 1973,vers 20h30, j'ai rencontré Jésus vivant.

Jésus fut tellement séduisant qu'il n'a eu qu'une seuleparole à dire. Sans introduction, sans commentaires, sans me dire ce quim'attendait, il m'a simplement dit : « Suis-moi ». Mais sa présenceétait d'une telle fraîcheur que je n'ai pu résister à son appel et j'ai euvraiment le goût de tout quitter pour lui.

Qu'est-ce que cela pouvait signifier, tout quitter pourJésus? La première chose que cela a signifié pour moi fut l'abandon total de mavie entre ses mains, je n'avais plus à me demander quoi faire, je n'avais qu'àsuivre. Concrètement cela a impliqué que je me mette à prier tous les jours età laisser la drogue. J'avais un grand besoin de répéter souvent au Seigneur queje m'abandonnais à lui et je prenais de longs moments au début et à la fin dema journée pour le prier.

Quelques mois après ma première rencontre de Jésus, je mesuis aperçu que je n'étais absolument pas capable de prier chaque jour et delaisser complètement la drogue comme j'en avais le désir. C'est alors que j'aidécouvert la nécessité de cheminer avec une communauté. J'ai commencé à me lierà un groupe de prière qui se réunissait deux fois par semaine. Ce groupe d'amism'a permis de faire la rupture définitive avec le monde de la drogue.

Ensuite, j'ai compris peu à peu que la vie communautaireétait une manière essentielle pour suivre Jésus. Le partage que m'offrait legroupe de prière ne me suffisait plus. J'avais un goût de tout partager :partager la vie quotidienne, partager les biens, partager la prière, partagerle « tout quitter ».

Tout quitter, cela signifiait une suite du Christ qui« de riche qu'il était, s'est fait pauvre » (I Co 8,9). Pour moi, mefaire pauvre, c'était quelque chose de très concret. Pendant quelques mois,j'ai eu la grâce de travailler avec des handicapés et des démunis deVictoriaville. J'avais alors 17 ans. J'ai été mis en contact avec les pluspauvres de ma ville et cela m'a profondément marqué. Les taudis, l'alcoolisme,l'exploitation des petites gens, les enfants battus : qu'est-ce que Jésus avaità dire là-dessus?

Après avoir découvert la prière, j'ai découvert le pauvre etpour moi, Jésus était dans l'un comme dans l'autre. Tout quitter signifiaitalors : me solidariser avec les plus pauvres. Devant le scandale de la pauvretéet de la souffrance sous toutes ses formes, Jésus se fait lui-même pauvre etm'invite à me faire pauvre à mon tour.

Encore une fois, je me suis vite aperçu que je ne pouvaispas vivre cela seul, j'étais trop esclave du confort et du pouvoir de l'argent,j'avais besoin d'une communauté pour me convertir.

A 17 ans, j'ai décidé de me joindre à la Communauté duDésert pour partager, avec d'autres jeunes, notre goût de suivre Jésus et detout quitter pour lui dans la prière et la recherche d'une vie pauvre.

Je suis au Désert depuis 6 ans et ce qui me fait demeurerici c'est cette vie communautaire où nous essayons ensemble de vivre l'amourque le Christ veut vivre en nous. Cet amour, révélé à la croix, nous a amenés àpartager tous nos biens entre nous et avec les plus pauvres. Cet amour nous asurtout amenés à nous lier les uns les autres, à compromettre notre avenirensemble pour le service de l'Église et des pauvres. J'espère qu'ensemble leSeigneur continuera de nous séduire et de nous donner la grâce de resterattachés à sa croix qui, elle, est détachée de tout. 

 

(Texteparu dans la revue Selon sa Parole,vol. 7, no 7, p. 14-15; reproduit avec l'autorisation de l'auteur)

 

 


DEUXIÈME RÉCIT : « Ce qui me fait vivre »

Une jeune femme de 35 ans Héléne P. raconte salente conversion à travers des moments forts et des prises de conscience.

Novembre 2000. Je viens de naître etprès de cinquante chocs me font dire que je m'adapte à une autre réalité quecelle du ventre chaud de ma matrice. Du foetus que j'étais, je deviens unhumain qui respire l'air, qui inhale une matière nouvelle. Et, je grandis enconnaissances. Mais comment en suis-je arrivée là?

Un jour, alors que je lisais, j'apprendsqu'un certain Jésus, fils d'une femme, grandit, lui, en sagesse. Je suisconfuse et me renseigne à tous les humains du sens du mot sagesse. Je vais aunord, je vais au sud. Je vais à l'ouest, je vais à l'est et personne ne peut medonner une réponse qui satisfasse ma soif de comprendre. Je suis déçue deshommes qui croient tout savoir et qui ne savent pas comment atteindre ce Jésusqui semble avoir tant de facilité à convaincre sesdisciples de sa vérité. Il me questionne ce type! Je cherche encore etj'apprends par quelqu'un que ce Jésus est mort. On le dit bien ressuscité, maispersonne ne l'a vu. Je perds mon temps.

Un soir, sur le bord du rivage, je suisémerveillée par la clarté de la vague. Mon coeur frémit devant cette beautéinhabituelle de l'océan. Mes idées sont transportées ailleurs, au delà de mesyeux qui perçoivent encore la clarté des eaux. Je flotte comme en extase. Je neporte plus par terre. Quelque chose m'amène hors de mes sens. Pour un moment.Je laisse pénétrer cette exquise visite d'un monde que je ne connais pas. Jegoûte pleinement à... à ce qui n'a pas de mot. Je me sens rempli. J'ai mêmel'impression d'être créateur au milieu de cette beauté. Que se passe-t-il donc? Mes sens ont lâché prise et se sont permis une escapade vers un monde que jene connais pas, mais, je le sais bien, qui existe.

Je reviens à moi malgré moi. Cetteextase s'en est allée avec la tombée du soleil sur la mer. Je reprends tous messens et m'éloigne péniblement du rivage. Ce soir, j'ai vécu quelque chose quidépasse tout ce que je connais. Ce goût de l'au-delà prend là un sens quim'appelle à suivre une voix inconnue. Je réfléchis, j'ai envie de plus, detellement plus.

Je cherche des gens qui ont vécu cetteforme de décrochage. Tellement peu de gens connaissent cet état que je ne saispas analyser ce soir inoubliable. Quelques artistes, dans leur art, attendentce deuxième mouvement avant de peindre. Quelques zélés de la moto disentressentir cette liberté sensationnelle à 140 sur l'autoroute. Il y a peut-êtreaussi cet écrivain mal aimé, souffrant dans l'écriture de ses proses, qui meglisse une raison incompréhensible dans un vocabulaire incohérent. Pas assez.Je veux plus.

Moi, je m'accroche à je ne sais quoi. Jecrois en je ne sais quoi. Je cherche, je cherche parce qu'il y a sûrement uneexplication. Je cherche et je trouve, par hasard, un livre qui parle dequelqu'un qui a vécu cette forme d'expérience. Enfin, j'ai trouvé. Je dévore lepremier chapitre et me rends compte qu'il s'agit d'un saint. Un saint quiconnaît Jésus, ce même Jésus qui possède la sagesse. Je poursuis la lectureavec avidité en tentant de trouver à travers les mots, quelques indications dece personnage qui apparaît régulièrement sur ma route. Peu d'indices meconduisent à lui. Il y a bien sûr, quelques phrases qui parlent de lui comme unmodèle à suivre, mais que veut dire le mot modèle? Je comprends difficilementle sens du livre qui met Jésus sur un piédestal, mais j'en trouverai sûrementla raison.

Je recommence mes recherches sur Jésus.Je lis, je cherche, je lis encore et je m'épuise à trouver qui il est etpourquoi il possède la sagesse que je n'ai pas, moi, fille d'homme. Il meharcèle tellement que je cours voir un prêtre qui dit guérir ceux que l'on ditpossédés. Ce Jésus m'obsède et seul un élu, dit-on, peut me soigner de sonemprise. J'arrive donc chez le mystique qui m'accueille comme sa fille. Là, jeme laisse aller à la confidence. L'âme paisible, j'attends le verdict.

Rien, l'homme en soutane brune se dirigevers un prie-Dieu et s'agenouille glorifiant discrètement le Tout-Puissant de cette rencontre. Je suis ébahie. Je necomprends rien. Que dois-je comprendre d'ailleurs? Je n'en sais rien. Jem'agenouille et fais semblant de supposer une prière : des mots sans sens quin'atteignent rien. J'ai vivement hâte de me relever. Je reste par respect,mais, quelque part, dans l'espérance de vivre quelque chose avec l'au-delà, commel'autre jour à la mer.

Je suis encore agenouillée lorsque leprêtre me dit que Dieu m'attend. Il m'invite à me laisser aller. Je neréfléchis pas et me donne corps et âme à cette aventure. J'attends, j'attendsDieu et je désire cette rencontre. J'attends.

La nuit se prolonge sans effet. Je sensen moi et je me demande ce que j'attends. Je surveille les moindres signesquand doucement, un souffle léger me caresse le visage. J'accueille cetteprésence qui se fait de plus en plus sensible. Elle passe par mes sens, mais mefait voyager ailleurs que dans ce monde que je connais. Ce monde nouveau estdifférent, plénier et cette sensation me transporte dans un ailleurs que je neconnais pas. Là, quelqu'Un me parle : un Père autoritaire mais bon. Sa douce voixme fait pénétrer en sa matrice et me dévoile son amour. Rien au monde ne peutme faire décrocher de ce moment. Je n'en détiens pas la réalité : il n'y a plusde temps, plus d'espace. Seul l'Amour parle à l'amour… Je goûte cette grâceintense, librement acquise, et combien pénétrante. Je me sens transformée.Tellement, que je veux le crier au monde. Cette nuit, je connais et j'aimeDieu, cela est bon.

Je retrouve mes sens et saisis mal lemérite de cette expérience. Je tais cette extase ou cette rencontre.  Je ne sais d'ailleurs pas comment dire ce queje vis : les mots sont humains et ce que je vis est au delà de l'humain.Comment donc le dire ? Je ne sais. Pourtant, je m'aperçois que ma vie change. Je ne suis plus la même.Avoir goûté la présence de Dieu rend plus sensible ma traversée sur la terre.Je suis transformée de cette expérience, que, bien sûr, je veux encore goûter.

Je lis, je cherche, je rencontre ceuxqui avant moi ont connu Dieu. Je rencontre ce Jésus qui a grandi en sagesse. Jele trouve, enfin! Je mets enfin des mots sur cette connaissance, cette sagesseque j'ai tant cherchée. J'ai trouvé Dieu et Jésus et ma voie.

Mon coeur porte des regards différentssur l'entourage. J'ai un besoin incessant d'être à la rescousse de celui quitend une main. Je ne me reconnais plus. Je suis une toute-autre à cause du Tout-Autre. Au fait, je deviens à travers celui que jecherche depuis si longtemps, Jésus. Ce Jésus avec qui je fais de plus en plusde rencontres. Je suis heureuse. L'autre est le Tout-Autrequi attend l'amour. Je réponds à sa pressante demande. Je l'aime à travers tousces regards sous lesquels il me visite. Il a tellement besoin d'amour,tellement besoin de moi. Je réponds. Le combler est mon seul désir. Il mesourit, réconforté et heureux. Son bonheur est le mien et le mien est le sien.Notre amour s'entremêle dans l'humanité en quête de sens. Je suis la voix parlaquelle il parle, il est la voix qui parle à travers moi. Nous sommes un :maître et serviteur, Fils et fille nous sommes.

Je remercieDieu parce que sa grâce est sur moi qui ne mérite rien. Je n'y peux rien. Dieum'appelle à le servir et cette tâche est la chose que je désire le plus aumonde. Que ferais-je sans Dieu ? Que ferait-il sans moi ? Je me fonds en luicomme lui en moi. Voilà ce qui me fait vivre et pour qui je peux mourir ?

 


Module VI

Premier résumé analytique etcritique.

Vous pouvez rédiger ce travail, dès que vous aurez luet choisi le texte qui fera l'objet de votre résumé. Voici une liste des lectures que vous avez faites au cours des sixpremiers modules.

Vousdevrez choisir un (1) texte parmi les lectures 1 à 6 inclusivement pour rédigervotre premier résumé analytique et critique. Il va sans dire que pour choisir,il faut avoir lu les textes...

Avant de commencer votre résumé, lisezattentivement la définition du résumé analytique et critique. Prenezaussi connaissance des critères de correction qui serviront à évaluer votrerésumé : vous serez évalués sur ces critères.

RÉSUMÉ ANALYTIQUE ET CRITIQUE

Cetype de résumé comprend une partie analytique dans laquelle les divisions dutexte sont reproduites et une partie critique du texte lu et résumé.

Ondoit d'abord donner la référence complète del'article résumé : nom de l'auteur, titre de l'article, source(revue, périodique, chapitre de livre; lieu d'édition, maison d'édition etdate, s'il s'agit d'un livre ou numéro et date s'il s'agit d'un périodique),nombre de pages. Une présentation du sujet de l'article, de l'auteur (si on ades informations) servira d'introduction.

Le résumé analytiquecomme tel reprend la structure du texte: divisions, titres, sous-titres, etc. Il s'agit de condenser le texte en respectant le cheminement de la pensée de l'auteur, laproblématique, ses idées principales, ses idées secondaires, ses conclusions;il faut donc s'assurer de dire l'essentiel, de trouver le « coeur »de l'article. Dans la mesure du possible évitez de citer textuellementl'auteur, mais exprimez plutôt ses idées, ses thèmes en des phrases pluspersonnelles. Si vous citez des phrases ou des parties dephrases de l'auteur, mettez ces phrases entre guillemets («....»).Cette partie devrait utiliser environ deux pages (interligne et demi, caractèreTimes ou Palatino en 12 points) au maximum.

La partie critique (vos commentaires) comprend votreappréciation de l'article : ce qui vous a plu ou déplu, pourquoi, les questionsque cela soulève, les perspectives possibles d'un ou des thèmes, comment celarejoint votre expérience personnelle ou communautaire. Encore une fois, si vouscitez une phrase de l'auteur, placez-la entre guillemets («...») et  notez la page de cette citation. Cette partiedevrait comporter environ une page. Vos commentaires doivent être en liendirect avec le texte que vous avez choisi. Enfin, quelques phrases de conclusion achèveront le résumé analytique et critique.

Critères d'évaluation du résumé

Saisie et compréhension dela pensée de l'auteur                                                                 /2.5

Développementcohérent et bien ordonné                                                                           /2.5

Reformulationen termes personnels                                                                                    /3

Commentairescritiques pertinents et appropriés                                                                  /4

Français(grammaire, syntaxe, orthographe)                                                                        /1.5

Présentationmatérielle (voir modèle à la page suivante)                                                       /1.5

Total:                                                                                                                                /15

 

Votre nom

Titre du cours

Numéro du cours

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TITRE DU TRAVAIL

 

Travail présenté à

Nom du professeur

ou dututeur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Institution

Date

ModuleVII-VII-X-XI-XII

Aucun travail


Module IX

Exercice no 2 sur les étapes spirituelles

Letravail portant sur le module IX consiste dans un premier temps à remplir lestableaux des pages suivantes, et dans un deuxième temps à compléter les phrasespar un ou des mots (dans les espaces en pointillé) qui sont à la troisième pagede cet exercice.

Ils'agit de retrouver dans le Manuel de formationau module IX, les réponses correspondant aux espaces à remplir. Il se peut quevous ayez à relire quelques sections plus d'une fois pour trouver la réponsejuste; il n'y a qu'une réponse possible qui convient exactement aux espaceslibres.

Dansle premier tableau, la première colonneest celle où vous écrirez le nom du maître. Par exemple, Denys l'Aréopagite aidentifié trois étapes; vous écrivez la première à droite du nom de Denys; ladeuxième est la voie illuminative; vous écrivezla troisième; et ainsi de suite pour le reste du tableau.

Pourle deuxième tableau, le nom des maîtresspirituels sont sur la première ligne et les étapes spirituelles dans lacolonne sous le nom. Thérèse d'Avila a écrit à propos des Demeures;la 3e et la 7e sont inscrites avec un qualificatif. Vouscomplétez la colonne en remplissant les cases vides. De même, avec la deuxièmeet la troisième colonne, vous trouvez le nom du maître et vous complétez lesétapes manquantes.

Assurez d'écrire dans toutes les cases et sur toutes les lignespointillées les réponses qui vous sont demandées.

Dansce travail, chaque réponse compte pour 1 point, pour un total de 50 points. Cetotal sera ramené à 10% de la note totale du cours. Vous devez envoyer lespages 34-35-36 lorsque votre exercice est terminé. Nous vous recommandons decompléter cet exercice pendant la 10e semaine.


Faculté de Théologie et de sciencesreligieuses

Université Laval

THL-13237   SPIRITUALITÉSCHRÉTIENNES

Exercice no 2 sur les étapesspirituelles

 

Nom : _____________________________________                     Date : _______________

50 points équivalant à 10 % de la note totaledu cours.

 

1. Remplissez les cases vides (blanches) des tableaux suivants.

            NOM                                                 ÉTAPES

Denys l'Aréopagite

 

voie illuminative

 

 

 

 

 

 

 

 

renoncement au matériel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

parfaits

 

 

 

 

 

 

Saint Bernard

amour charnel

 

 

 

 

 

baiser aux mains

(purification)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ressemblance par union

                                        ↓                              ↓                              ↓                              ↓

 

Description ontologique des étapes spirituelles : contenuobjectif, dans la foi.


 

Thérèse d'Avila

 

 

 

 

 

 

 1.  Purification

 

 

 2.  Les attraits

 

3e demeure : active

 3.  Intériorisation

Nuit active de l'esprit

 

 4.  Conversion

 

 

 5.  Nouveau don d'oraison

 

 

 6.  Tendance à l'union

 

7e demeure : passive

 7.

Union transformante

 

 8.  Appropriation trinitaire

 

 

 9.  Réalisation spirituelle

 

 

10. Réalisation concrète

 

 

11. Extension spatiale de la croix

 

 

12.

 

 

13. État de « victime »

 

                                        ↓                              ↓                              ↓                              ↓

 

 

Description ...................................... ou..................................................... .


Compléterles phrases en remplissant les espaces pointillés.

 

Pourqu'il y ait étapes spirituelles, il y a trois conditions :

 

            1.         ................................................................................................................;

 

            2.         transition, passage ou crise;

 

            3.         .................................................................................................................

 

Clés d'interprétation de la dynamique desétapes spirituelles

ou repères

 

1.         Horizons psychologiques                                             Horizonsspirituels

 

            .............................. : de moi                                       infus :..........................................

 

            .................................                                                 passif

 

            Équilibre                                                                     grâce

 

2.         Liberté spirituelle ou ........................................ oudécision, c'est-à-dire cheminement,

passages qui se font au rythme de la personne.

 

3.         Du discursif au ..............................................; del'............................. au passif. Trois

 

simplifications : ..................................,   .................................,   ........................................

 

 

4.         Les deux conversions : acceptation............................................... etdeuxième appel qui

 

            est plus ................................. et plus................................... .

 

            « Dela sainteté désirée à la pauvreté offerte. » Michel Rondet

 

5.         Croissance de la charité par.................................................. etpar

 

            ....................................................

 

 

6.         Niveaux de ......................................... de la vie spirituelle.

Module XIII

Deuxième résumé analytique etcritique.

Vous pouvez rédiger ce travail, dès que vous aurez luet choisi le texte qui fera l'objet de votre résumé. Voici une liste des lectures que vous avez faites au cours desmodules VII à XIII.

Reportez-vous aux pages 29 et 30 afin de revoir lesdéfinitions et les critères de correction du résumé analytique et critique.Procédez de la même façon que pour le premier résumé en tenant compte toutefoisdes corrections et des suggestions qui vous auront été données par la personnetutrice.

Avec ce deuxième résumé, vous avez complété tous lestravaux à faire. Il ne vous reste plus qu'à vous préparer votre dernièreévaluation portant sur les modules VII à XIII. Bonne synthèse et bonneévaluation.



Retour



Mise à jour le 30 novembre 2009

Tous droits réservés

Envoyez-moi vos idées et vos suggestions

Suggestions, informations et commentaires