BULLETIN D'INFORMATION DE LA SOCIÉTÉ DES PRÊTRES DU SÉMINAIRE DE QUÉBEC

Sceau du SME représentant la Sainte Famille
SME-Info Volume 31 numéro 1 février 2004



Mot du Supérieur général

En plein dans le mouvement des activités, ce numéro du SME-Info coïncide avec l’entrée en Carême. Ce temps liturgique nous invitant à cheminer vers Pâques dans une écoute et une intimité renouvelées avec Jésus, quoi de plus approprié pour notre bulletin que la parole de personnes qui, à leur façon, se veulent des disciples d’aujourd’hui de Celui « qui a les paroles de la vie éternelle » (Jn 6, 68) : l’abbé Fernand Gingras qui vient de nous quitter, les nouveaux diacres du diocèse de Québec, les confrères du presbytérium diocésain et un confrère d’Afrique, l’abbé Alain-Évariste Somé, qui se joint à nous pour deux ans.

Bonne lecture.

Hermann Giguère, ptre





NOMINATION

- M. l’abbé André Gagné, prêtre du SME, a été nommé par le Conseil du SME directeur de la Maison François-de-Laval, centre de vocation, pour un mandat de trois ans jusqu’au 30 juin 2007.




DATES À RETENIR

- 24 mars 2004 : célébration de l’anniversaire de la fondation du Séminaire de Québec le 26 mars 1663. À 16h30, concélébration eucharistique présidée par Monsieur le cardinal Marc Ouellet, suivie d’une santé et d’un repas festif.




ACTIVITÉS PASTORALES

Maison François-de-Laval à Petit-Cap

- 4-7 mars : rencontre des Équipes Notre-Dame avec Claude Côté
- 12-14 mars : groupe de secondaire II en pastorale jeunesse avec Yves Guérette
- 20-21 mars : groupe MEJ Ste-Marie avec Louis Corriveau
- 26-28 mars : groupe de secondaire I en pastorale jeunesse avec Yves Guérette
- 28-29 mars : prêtres du diocèse de Québec ordonnés depuis 1990





À RÉSERVER À VOTRE AGENDA

6 mai 2004 : fête du bienheureux François de Laval, fondateur du SME, et des confrères qui célèbrent cette année leur 50e anniversaire d’ordination presbytérale, Messieurs les abbés Marc Bouchard et Jean-Marc Barabé.




ON NOUS ÉCRIT

Le 24 janvier 2004, pour célébrer la fête de leur patron secondaire, les prêtres du SME recevaient leurs confrères de la région pastorale Québec-Centre et Laurentides, reprenant ainsi une vieille tradition encore remplie d’actualité. Voici quelques témoignages reçus à cette occasion.


Un bel abouchement avec le passé

La fête de saint François de Sales organisée par le Séminaire de Québec le 21 janvier portera sûrement beaucoup de fruits d’unité, de confiance et de créativité pleine d’espérance comme tu l’as si justement mentionné. Nous nous réjouissons de ce bel abouchement avec le passé qui ouvre des écluses sur l’avenir.

Je t’en remercie sincèrement ainsi que tous les prêtres du Séminaire au nom des prêtres présents du Service diocésain de l’animation pastorale : Gilles Drouin, Julien Guillot, Jean Tailleur, André Gagné et Louis-André Naud.

Paix dans le Ressuscité,

Pierre-André Fournier, ptre
Directeur diocésain de la pastorale


Un rapprochement et une redécouverte

La présente est pour te remercier de l’heureuse invitation de reprendre la tradition de partager un repas fraternel avec les prêtres de notre diocèse. Ce geste a été fort apprécié par l’ensemble des confrères qui ont participé à cette rencontre. Plusieurs m’ont exprimé à la fois leur surprise d’une telle invitation mais aussi le bonheur de vivre une rencontre gratuite, sans contrainte [...] En somme, c’est une vieille tradition qui mérite d’être continuée. Cela permet le rapprochement entre les prêtres de même que la redécouverte et la reconnaissance de la place du Séminaire de Québec dans la vie de notre diocèse.

Encore une fois, je t’exprime ma reconnaissance pour cette belle initiative. Puisse Mgr François continuer à nous inspirer !

Roger Labbé, ptre
Vicaire épiscopal,
Région Laurentides/Québec-Centre


Mgr de Laval a dû apprécier

Quelles belle rencontre et amicale réception nous avons connues le 21 janvier dernier au Séminaire de Québec ! L’accueil bienveillant a été senti et apprécié de tous, j’en suis sûr. Tout a été parfait : la célébration eucharistique vivante, le souper cinq étoiles, la convivialité entre les confrères rencontrés et revus. Mgr de Laval a dû apprécier cette tradition qu’il avait transmise à ses successeurs et qui a été par ce fait renouvelée. Robert Roy, ptre
Retraité


Un « foyer-carrefour » pour les prêtres

À toi et aux membres du Conseil du Séminaire, un grand merci pour l’heureuse invitation et la belle réception du 21 janvier à l’occasion de la «Saint-François-de-Sales». Je suis sûr que nos confrères prêtres prédécesseurs, entrés dans le Royaume, ont dû se réjouir avec nous. La vocation du Séminaire de Québec d’être un « foyer-carrefour » pour les prêtres se poursuit. Rendons grâce à Dieu !

Gilles Drouin, ptre
Service diocésain de l’animation pastorale





SAVIEZ-VOUS… ?

1- …combien de cordes de bois il fallait pour chauffer les édifices du SME logeant les séminaristes, les élèves, les prêtres et les religieuses au début du vingtième siècle ? 200, 500, 1000, 1200, faites votre choix !
Réponse à la fin du Bulletin.






DÉCÈS DE MONSIEUR L’ABBÉ FERNAND GINGRAS (1922-2004)

Au Pavillon Saint-Dominique, le 14 janvier 2004, est décédé, à l'âge de 81 ans et 4 mois, Monsieur l'abbé Fernand Gingras, directeur général (1995-2003) de la Résidence Cardinal-Vachon. Nommé au Séminaire de Québec en 1949, il y exerça des fonctions administratives au Service forestier et au Service des fermes puis, à partir de 1957, il oeuvra dans l’administration de l’Université Laval qui, comme on le sait, appartenait au SME jusqu’en 1970. Après la séparation de l’Université Laval et du SME, il continua son travail à l’Université et occupa, entre autres, le poste de vice-recteur aux affaires administratives de 1976 à 1982. Il reçut l’Ordre du Canada en 1990. Il exerça en outre son ministère dominical et pastoral à la paroisse Notre-Dame-de-Foy de 1954 à 1959 et de 1988 à 1999 (Chemin néo-catéchuménal) et à la Cité universitaire, chez les étudiants, de 1959 à 1967.

Monsieur André Dufour, dans un article du journal Le Soleil, l’a présenté comme le maître d’œuvre de l’expansion du campus de la Cité universitaire, tandis que le recteur de l’Université Laval, Monsieur Michel Pigeon, l’a qualifié de «grand bâtisseur» de l’Université.

Ses funérailles ont été présidées par le Cardinal Ouellet en la Basilique-Cathédrale de Québec le 17 janvier 2004.




TÉMOIGNAGES DES TROIS NOUVEAUX DIACRES DU DIOCÈSE DE QUÉBEC

Le 30 janvier 2004 avait lieu l’ordination diaconale de Patrick Allaire, Urbain Rhéaume et Jacques Binet, tous du diocèse de Québec. Cette date est à marquer d’une pierre, car il y avait belle lurette qu’on n’avait pas eu la joie d’accueillir en même temps trois nouveaux diacres, futurs prêtres, dans le diocèse. Ils ont bien voulu nous faire partager leurs sentiments dans les brefs témoignages que vous trouverez ici. Nous les en remercions.


On me demande souvent si je suis revenu de mes émotions, en me parlant de l’ordination diaconale que j’ai vécue le 30 janvier dernier. Je réponds habituellement par l’affirmative, mais j’aimerais vous faire partager ici mon désir de répondre par la négative. En effet, bien que les pleurs soient souvent vécus péniblement, il n’en fut rien dans mon cas. Oui, je pleurai à la fin de la célébration, pleurai de joie et de foi. Je n’avais pas seulement l’immense joie d’entrer dans le clergé diocésain de Québec, mais aussi la belle et grande charge d’annoncer à notre Église que des milliers de gens du Mexique prieront pour nous. C’est cette joie et le poids de cette mission qui tirèrent sur mes eaux intérieures pour les faire sortir par les yeux. Ce sont, en fait, les fondements mêmes de mon implication dans la mission diocésaine qui se laissaient alors voir. La prière de milliers de catholiques, pauvres et moins pauvres, soutient déjà et soutiendra désormais notre effort missionnaire. Pour cela, je dois remercier le père Jose Cruz Hernandez Torrès de m’avoir accueilli et donné la possibilité de rencontrer ses paroissiens. Eux qui priaient pour moi depuis plus de 18 mois, ont maintenant entrepris de prier pour notre mission diocésaine. Si j’ai pu me présenter à notre évêque pour être ordonné, c’est en grande partie grâce à la prière de toutes ces gens du Mexique, du Québec et d’ailleurs qui offrent au Seigneur les louanges et actions de grâce pour les séminaristes, les prêtres et toutes les personnes engagées dans l’Église. La première mission de tout chrétien c’est la prière, la communion au grand mouvement d’Amour de Dieu, de don au Père, par le Fils dans l’Esprit. Voilà pourquoi je ne veux pas revenir de mes émotions, parce que je ne veux pas sortir de cette communion des Églises locales de Québec et de Queretaro.

Patrick Allaire, diacre


Je veux rendre hommage à tous ces hommes et femmes de Foi qui m’ont présenté le Christ à travers leur vie. Si le 30 janvier 2004, je me suis engagé au célibat et mis au service de Dieu et de mon prochain comme diacre et futur prêtre, c’est parce que j’ai vu et connu des hommes heureux dans cette vocation. Plusieurs pourraient dire que je suis une vocation tardive. Une chose est certaine, c’est que 20 ans pour répondre à l’appel de Dieu c’est vrai que c’est long, mais ce fut le cheminement dont j’avais besoin, moi Urbain Rhéaume, pour répondre : « Me voici » en toute liberté. Un jour, j’ai fait l’expérience de la miséricorde de Dieu, et depuis, c’est ce Dieu d’Amour que je veux annoncer au monde entier toute ma vie avec joie.

Lors de l’ordination diaconale, j’ai reçu beaucoup de témoignages, de soutien et d’affection. J’en rends grâce à Dieu ! J’espère que nous serons tous ensemble, collaborateurs afin que l’Amour continue d’être aimé.

Urbain Rhéaume, diacre


Eh oui, c’est fait ! J’ai été ordonné diacre le vendredi soir 30 janvier dernier. Je garderai de cette soirée un souvenir inoubliable. Tous les éléments étaient réunis pour faire un succès de cet événement : qualité de la présidence d’assemblée par M. le cardinal Marc Ouellet, solidarité diaconale avec deux de mes confrères, ordonnés en même temps que moi, paroles et gestes significatifs de l’ordination diaconale elle-même, qualité du chant et de la musique en général, rassemblement de parents, d’ami(e)s et de collègues de travail et ce, dans le très beau décor de la Basilique-Cathédrale de Québec. Et, comme si ce n’était pas assez, une agréable réception a clôturé la soirée au Musée de l’Amérique française.

Je remercie le Seigneur des grâces répandues durant cette soirée. Je rends également grâce pour son amour et sa sollicitude au cours des années. C’est fort de mes 58 ans, de mon expérience de vie et avec ma couleur personnelle que j’ose m’engager à la suite du Seigneur, au service de l’Église diocésaine de Québec. Que l’Esprit du Seigneur m’accompagne toujours et partout sur la route qui s’ouvre devant moi.

Jacques Binet, diacre




DE 35°C À -35°C : ARRIVÉE DE L’ABBÉ ALAIN-ÉVARISTE SOMÉ

Le 28 décembre 2003 arrivait parmi nous pour un séjour de deux ans l’abbé Alain-Évariste Somé du diocèse de Diébougou, au Burkina-Faso ; il étudiera pendant ce temps à l’École nationale d’administration publique (ÉNAP). Nous l’avons accueilli avec joie à la demande de son évêque, Mgr Jean-Baptiste K. SOME. Malgré les froidures et les bancs de neige, nous l’assurons de la chaleur de nos cœurs et nous lui souhaitons un merveilleux séjour parmi nous.




RÉPONSES AU SAVIEZ-VOUS… ?

1- Jusqu’à l’installation du chauffage au charbon et à l’eau chaude dans ses édifices en 1880, le Séminaire devait utiliser pas moins de 1000 cordes de bois par année, provenant presque exclusivement des forêts de la Seigneurie de Beaupré.

On peut lire dans un document des Archives du SME que pendant l’été 1876, du 13 mai au 31 octobre, les petites barques du Séminaire transportèrent 916 cordes de bois jusqu’au quai du Palais, au pied de la côte de la Canoterie, où les barques du SME accostaient pour décharger le bois de chauffage et de construction, le poisson, la farine, les animaux et les denrées provenant des fermes de Saint-Joachim, de l’Île-Jésus et de Baie-Saint-Paul.

Ce n’est qu’à partir de 1869, «vu la débilité toujours croissante de la santé», qu’on décide de chauffer les corridors des édifices moyennant des poêles disposés çà et là.




Visitez le site internet du Séminaire www.seminairedequebec.org

Responsabilité : Hermann Giguère, supérieur général
Mise en page, présentation et diffussion : Michelle D. Barabé, secrétaire de direction


le 17 février 2004

Tous droits réservés 2004

Dernière mise à jour 17 février 2004

Page d'accueil | Bulletins d'information antérieurs | Carrefour Kairos | Bienheureux François de Laval | Liste de sites recommandés