SAINT FRANÇOIS DE SALES (1567-1622), PATRON SECONDAIRE DE LA SOCIÉTÉ DES PRÊTRES DU SÉMINAIRE DE QUÉBEC




21 janvier 2004
à 16h30, concélébration eucharistique pour la « Saint-François-de-Sales », patron secondaire du SME,prési­dée par Mgr Eugène Tremblay, évêque auxiliaire à Québec, et banquet auquel sont
invités les prêtres de la région pasto­rale Laurentides/Québec-Centre

Documents sur saint François de Sales

Vous nous avez écrit à propos de la fête de saint François de Sales en 2004... courrier reçu après la reprise de la tradition









INVITATION AUX PRÊTRES DE LA RÉGION PASTORALE LAURENTIDES/QUÉBEC-CENTRE POUR LA "SAINT-FRANÇOIS-DE-SALES"

L'an dernier, on a souligné la fête du patron secondaire du SME, saint François de Sales (1569-1623), évêque de Genève résidant à Annecy en Savoie, un modèle de pasteur qu'il fait bon fréquenter.

À sa séance du 24 septembre 2003, le Conseil du Séminaire, s'inspirant de l'esprit de son fondateur qui a mis la fraternité presbytérale au cœur de l'existence du Séminaire et, aussi, d'une tradition qui s'est continuée jusqu'en 1981, a décidé d'inviter à chaque année les prêtres d'une ou deux régions pastorales, actifs dans les paroisses, dans les équipes pastorales ou dans des ministères autres, à l'occasion de la "Saint-François-de-Sales". Cette fête de notre patron secondaire sera anticipée cette année.

Il y aura concélébration eucharistique le 21 janvier 2004 à 16h30 à la chapelle du 6e étage du Pavillon Jean-Olivier-Briand du Séminaire de Québec (1, rue des Remparts), suivie d'un repas festif.

Voici quelques témoignages que Monsieur l'abbé Laurent Tailleur, ex-archiviste du SME, a colligés et qui font état de cette célébration autrefois :

- 29 janvier 1852 : fête de saint François de Sales - Grand dîner : les évêques, les prêtres de la ville et des environs.

- 29 janvier 1929 : fête de saint François de Sales - Grand dîner, très grand nombre d'hôtes et d'amis du clergé séculier et régulier. Le Cardinal Rouleau, Monseigneur Z. Lahaye et l'abbé Olivier Maurault, p.s.s., curé de Notre-Dame de Montréal.

- À partir de 1934, le banquet a moins d'éclat, mais il continue jusqu'en 1981. C'est cette tradition qui se continuera à partir de 2004.











Dernière mise à jour 2 janvier 2004