Page d'accueil          Revue SELON SA PAROLE          Textes liturgiques du jour         Carrefour Kairos          Moteur de recherche         Liens

 

RENOUVEAU CHARISMATIQUE CATHOLIQUE AU CANADA
      

Conseil canadien du Renouveau charismatique       
      



UN CONGRÈS À LA GLOIRE DE DIEU

Vibrants témoignages à lire absolument.



 “ Jésus, Seigneur ! Nous avons vu ton amour pour nous.  Louange à Toi !  Béni soit ton Nom ! ”

___________________________________

Merci Seigneur pour ce merveilleux congrès. Tes serviteurs et servantes ont su l'animer avec foi et enthousiasme. Soulignons que l'animation musicale était superbe et qu'elle nous a entraînés dans la louange et la prière. Les enseignements du Père Verlinde présentés avec simplicité et sous la mouvance de l'Esprit ont ravivé la flamme du Christ en nos coeurs. Le tout a été bien orchestré. Alléluia !

Julie

___________________________________

J'étais de la fête. Un gros merci au bon papa Dieu, à toi cher ami, et à toute l'équipe du CCRC. Oui, toutes et tous nous avons rendu grâce au Seigneur et Christ dans la joie donnée par sa mère, la Vierge Marie.

Père J. Herman Crespi, missionnaire de la Consolata, Somerset (USA)

___________________________________

Selon un commentaire du Père Henri Paradis fondateur du Jourdain, ce fut un congrès aussi riche en grâce et en bénédictions que les congrès du début, il y a de cela quelques 28 ans.
La présence de l'Esprit-Saint était palpable. On goûtait un climat de joie, de paix et d'amour. C'était emballant et on aurait aimé que cela se continue. Avant même la fin, déjà on faisait des projets afin de répéter l'expérience.
Il semble que le Jéricho fait avant ce congrès ait enlevé des obstacles et même et surtout fait tomber des murs qui ont permis à l'Esprit-Saint de faire son oeuvre de salut et de conversion dans les coeurs. C'est une Pentecôte sur l'Église, c'est un élan nouveau pour les fidèles du diocèse et l'univers entier.

Carmelle Jetté

___________________________________

Cela m'a fait chaud au coeur que tu m'aies invitée à être des vôtres, en ce magnifique congrès, où tout était beauté, paix, joie, dans une harmonie parfaite qui m'a fait comprendre que le SEIGNEUR était présent.

Evelyn

___________________________________

Félicitations pour le congrès de grande qualité. Merci à tous les organisateurs et participants. L'Esprit Saint à travers vous tous a fait des merveilles et nous rendons grâce au Seigneur.

Gloire et louanges à toi Seigneur.

Francoise et Jacques Thivierge

___________________________________

J'ai eu la chance d'assister au Congrès en fin de semaine avec quelques membres de Jésus-Ouvrier et je veux vous témoigner toute mon appréciation pour la fin de semaine, appréciation partagée par tous ceux que j'ai pu rencontrer.

Certains aspects m'ont particulièrement rejointe: la clarté des enseignements, les temps de louange et également les temps d'intériorisation qui permettaient d'approfondir la Parole de Dieu et les enseignements reçus.

Félicitations à toute l'équipe d'animation pour votre beau travail.
 
Marguerite

___________________________________

Je tiens à te féliciter pour le chant qui terminait la communion :" Jésus-Christ, je t'adore ". Les paroles et surtout la mélodie sont fortement inspirées. L'interprétation qu'en a donné l'équipe de Louise  est formidable. Je ne vois tout cela qu'en vidéo et j'en suis tout ému. 

 

Maurice Therriault

___________________________________

 “ Oui… Ce Jésus, Dieu l'a fait Seigneur et Christ. ”

Une parole chantée, un thème de feu, Kérygme de notre foi, une joie jaillissant de l'Esprit, voilà en quelques mots des éléments que je retiens de ce Congrès national.

Un congrès vécu aussi à l'enseigne de la simplicité, de l'humilité et dans la douceur. Une chorale aux chants “ catholiques ”, universels nous rappelle que nous sommes tous frères et sœurs en Dieu, notre Père, et que les différences de langue ne sont pas un obstacle mais une occasion de fraternité et d'harmonie.

Une porte ouverte à cette belle jeunesse qui nous ramène à l'essentiel d'un cheminement au quotidien.  Cette jeunesse nous rappelle que notre persévérance et notre espérance ne sont pas vaines.  L'Esprit saint répond à nos prières de demande et d'intercession.

Le cadeau du 30e anniversaire de ce congrès fut un prédicateur au cœur de Père et de berger, sachant instruire, guider et consoler.

Le père Verlinde, à l'image de Pierre, convaincu et convaincant, nous a rejoints sur les champs de bataille actuels du combat de la foi.  Il nous a décrit l'adversaire, ses ruses, les pièges à éviter et surtout, il nous a exhortés à la persévérance au combat et à la victoire qui nous attend.  La victoire finale appartient à ceux qui ont choisi le camp de l'humilité, de la foi et de l'Amour, celui de “ ce Jésus que Dieu a fait Seigneur et Christ ”.

En conclusion, je vous partage une lumière qui est venue en mon cœur, en regardant la foule du haut des estrades : un congrès est un geste de foi, porté par des personnes abandonnées à l'Esprit saint; et c'est dans la foi de ces personnes que Dieu a voulu enfanter tous les congrès antérieurs comme celui-ci.

Merci à toutes ces personnes qui ont dit : “ Oui ”.  Merci, Seigneur, pour leur foi, leur amour et leur fidélité.

“ Jésus est Seigneur et Christ ! ” Amen !

 

Pierre Blais
Membre de la Communauté Jésus est Seigneur

___________________________________

 Le congrès 2004 : lieu de commune union en Jésus Christ

En août dernier, j'ai eu le merveilleux privilège de vivre le Congrès national du Renouveau charismatique tenu à l'Auditorium de Verdun.

Quelle joie de se retrouver au nom du même Seigneur et Sauveur, Jésus le Christ ! Quelle joie de le célébrer tous ensemble, avec des gens venus des quatre coins du Québec, de l'Ontario, des Maritimes, et même d’ailleurs, d’autres pays !

Après la soirée dynamique et convaincante du vendredi, ce fut un samedi marqué par de grandes libérations dans la puissance de l’Esprit, pour se terminer dimanche avec une célébration eucharistique, apothéose d'une fin de semaine tout empreinte d'une sincère et formidable communion fraternelle.

J'ai eu le privilège de vivre un peu ce congrès de l'intérieur, en partageant quelques moments avec les organisateurs du congrès.  J'ai vraiment pu contempler la beauté du Seigneur et toucher au Ressuscité dans le dévouement et l'énergie des responsables qui se donnaient complètement pour que chacun puisse goûter et voir comme est bon le Seigneur...

En terminant, je remercie le Seigneur de m'avoir permis de partager quelques moments avec le père Verlinde, témoin de foi et de feu, qui m'ont permis de mieux comprendre l'importance de toujours accorder la première place à Jésus Christ dans mon quotidien.

Parfois, sans le vouloir, on se laisse distraire par un livre, un projet ou une personne, qui prend de plus en plus de place dans nos vies. Pour moi, Jésus Christ doit demeurer le Seul et Vrai Seigneur de ma vie et Sa Parole doit habiter mon cœur et mon esprit pour que mes lèvres puissent le proclamer sans cesse.

Encore bravo aux organisateurs et que le Seigneur fasse pleuvoir sur vous grâces et bénédictions !

 

Nicole Émond

___________________________________

 Une expérience merveilleuse

Les 6, 7 et 8 août 2004, j'ai assisté au Congrès national du Renouveau charismatique à l’Auditorium de Verdun. Ce fut vraiment une expérience merveilleuse. Les personnes ressources, les témoignages, l'ambiance de foi, de piété et de ferveur qui régnait dans l'enceinte, l'esprit de service manifesté par l'équipe organisatrice, tout nous invitait à la rencontre de l'Esprit saint du Seigneur.

Pour ma part, j'ai hautement apprécié la qualité des chants.  Louise Beauchesne et son équipe nous ont fait vivre des moments intenses de proximité avec le Seigneur. J'ai beaucoup aimé le fait que le service des chants était assuré en cinq langues.

Le père Joseph-Marie Verlinde m'a spécialement marqué par son humilité et par la profondeur de son engagement.
 

Merci et bravo à toute l'équipe !

Merci Seigneur !

Réjean Vachon,
Normandin, Lac-Saint-Jean.

___________________________________

 Nous avons goûté la joie de l’Esprit saint

Voilà en quelques mots ce que j'ai vécu dans ce merveilleux Congrès du Renouveau dans l'Esprit saint.  Avant le congrès, disons une semaine ou deux avant, j'étais habité par le désir que Marie soit présente et même en évidence durant ce congrès.  J'avais comme une appréhension : que nous oubliions Marie, mère de l'Église et notre mère.

Durant le trajet, en autobus, nous avons récité un chapelet d’ailleurs bien commenté par des réflexions judicieusement choisies et clairement lues.

Puis, plus tard, quelqu'un a témoigné de la libération d'un traumatisme, guérison survenue lors d'un congrès, celui de 79, je crois.  Cette libération lui fut accordée par l’intercession de Marie à la suite d'une intervention qu’elle avait faite : elle avait mis Marie à l'honneur en commentant les noces de Cana ; elle lui avait exprimé sa confiance et témoigné sa gratitude comme première fidèle de l'Église de Jésus Christ et sa présence en ce congrès.

Enfin, le Congrès 2004 débute, vous savez par quoi ? Un chant à Marie !

Tout au long de ce congrès, j'ai vécu dans la douce et chaleureuse présence de Marie.

L'enseignement du père Joseph-Marie Verlinde a été limpide et d'une clarté doctrinale extraordinaire.  Il s’est avéré une réponse et une interpellation pour les temps que nous vivons.  L'appel à la sainteté nous a été lancé à plusieurs reprises, à nous qui sommes appelés à être le cœur de l'Église.

Des chants nouveaux et inspirés, pleins d'onction, nous ont entraînés et réjouis.

La joie des participants a déferlé et elle a montré jusqu’à quel point le Congrès a été goûté.  Sacrement du pardon, imposition des mains et effusion de l'Esprit, tout s’est vécu en profondeur, en toute simplicité et dans une foi ardente.

 

Gilles Perreault
Normandin, Lac-Saint-Jean

___________________________________

 Seulement un désir

Nous avons goûté la tendresse du Père dans le sacrement de réconciliation. Curieusement, mon mari et moi étions allés au même confesseur sans nous concerter.

Par la suite, nous désirions profiter du ministère d'imposition des mains, comme nous l'avait si bien recommandé Madame Hermance, l’organisatrice de notre voyage.  Je m'étais déplacée à deux reprises pour accéder à ce service, mais en vain.  La file d’attente était vraiment trop longue.

La conférence du père Verlinde allait commencer, donc je revins à mon siège en disant : “ Seigneur, tu le sais, j'aurais tant aimé profiter de ce ministère, mais Toi, tu es mon Seul Seigneur et Maître ”.

À mon grand étonnement, le prêtre que nous avions rencontré quelques heures auparavant, ce prêtre que nous ne connaissons toujours pas (nous prions pour lui depuis), se dirige dans l'allée où nous étions, s’approche près de nous.  Il s'arrête, nous regarde, se penche vers nous sans rien dire.  Le voyant, je lui dis : “ Vous désirez nous imposer les mains ? ”  Il reprend : “ C'est bien cela, je crois ”.

J'ai vu le Seigneur, c'était bien Lui, et comme les disciples d'Emmaüs, mon cœur était tout chaud quand il me parlait. Sur le champ, ce pasteur a prié sur nous, pour notre couple, et pour nos enfants et petits-enfants. N'est-ce pas là une grande délicatesse du Seigneur ?  Pourtant, juste un désir… S'IL est si grand dans ses œuvres, comment sera-t-IL Lui-Même ?

Le père Verlinde nous a dit à sa première conférence : “ Demandons la sainteté… Demandons de voir la gloire de Dieu dans son peuple ”.  Je crois que mes yeux se sont ouverts plus grands depuis…

 

Merci à tous les organisateurs de ce ressourcement merveilleux, sur des airs d'alléluia !

Gertrude et Gérard Delisle, La Doré.

___________________________________

Merci à tous pour ce que vous nous avez fait vivre à ce congrès très bien organisé. Tous les participants ont réussi à augmenter notre foi en la puissance de Dieu par leur témoignage et leur générosité.

Merci particulièrement au père Joseph-Marie Verlinde pour son enseignement en général et surtout sur la primauté de Dieu et l’obligation de refuser tout compromis.

Avec gratitude.
Marguerite C.
___________________________________

Merci et félicitations pour ce dernier congrès : son organisation et la qualité des conférenciers. Il a su donner un nouvel élan! L’Esprit était vraiment vivant et présent.

Bravo.
Claude C.
___________________________________

Je vis en Italie, mais le Seigneur a voulu que je me trouve à Montréal pendant le VIII Congrès du Renouveau Charismatique francophone.  Je remercie encore aujourd'hui le Seigneur Jésus pour m'avoir fait vivre des émotions fortes.  La présence de l'Esprit Saint était palpable.  L'animation musicale a été merveilleuse. Je me suis trouvée au milieu de beaucoup de frères et soeurs de différentes nationalités mais unis par la même foi et moi je me suis sentie vraiment comme faisant partie de l'Église Universelle et fille d'un unique Père.

Louange et merci à toi Seigneur Jésus, Alléluia!  J'ai entendu et vu l'amour de Dieu le Père quand quelques frères ont prié sur moi sans que je ne demande rien, mais dans mon cœur, j'espérais avoir un signe du Seigneur.

Alléluia Jésus! Merci Jésus, parce que Tu m’as donné l'opportunité d'assister au Congrès Charismatique.

Enfin je dis aussi que toute l'organisation a été parfaite.

Pardonnez-moi mon français.  Merci et merci beaucoup et que Jésus et Maria vous bénissent toujours et longtemps!

 

Matilde

___________________________________

 

Monsieur Corriveau,

Nous sommes heureuses de vous signifier notre admiration et notre confiance en vous faisant parvenir ce don.  La pauvreté spirituelle est tout aussi désastreuse que la pauvreté matérielle.

Votre engagement pour une ré-évangélisation, pour porter simplement au monde la pure lumière de l'Évangile mérite, au plus haut point, le soutien des croyants.  Que Jésus vous bénisse et vous garde dans son Amour.

Soeur Claire Gaudreault
Trésorière générale
Sœurs hospitalières de St-Joseph
Montréal 

___________________________________